AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Big C.R.A.S.H

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarBryan Colletti

Nombre de messages : 197
EMPLOIE : Directeur des reporters

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Big C.R.A.S.H   Mar 09 Aoû 2011, 13:33

Tout a commencé ce midi lorsque notre directeur des reporters est passé à la cafétéria pour se prendre son diner. Il y a vu quelques-uns de ses employés qui l'ont salué. Il ne prenait pas la peine de leur répondre, un simple signe de main suffirait à leurs donner de l'importance. Ce fut alors qu'en tournant le regard , il put apercevoir par-dessus son épaule mademoiselle O'brian qui passait à travers la salle avec son café dans la main. Elle marchait normalement comme tout le monde quoi mais lui il avait l'impression de voir la scène au ralentit. Un peu plus et il pourrait dire qu'il y avait du vent dans ses cheveux. Il devint paralysé l'espace de quelques secondes ne pouvant pas regarder ailleurs. Ce fut alors qu'elle tourna la tête en sa direction et le vit. Un petit sourire stupide se dressa à son visage et il lui accorda un timide salue de la main. Et puis rien .... Non rien je vous dis , elle n'avait pas réagit , elle était juste partie. Pas de bonjour , pas de sourire , rien. La poisse , c'est inacceptable. Il prit son plateau et commença à élaborer un plan durant son repas. Il prit une pause dans son diner pour téléphoner à un mécanicien avec son cellulaire. Celui-ci arriva et Bryan l'invita à sa table.

« Alors , qu'est-ce que j'peux faire pour vous m'sieur ?
- Vous vous y connaissez en informatique ?
- Mouais un peu pourquoi ?
- Bien ! Et en virus ?
- Vous avez attraper un virus ?
- Non , mais vous vous y connaissez ?
- M'sieur j'vois pas où vous voulez en venir
- C'est simple , vous allez bourrer mon ordinateur de toutes les saletés que vous êtes capable de trouver , est-ce que ça vous va ? Allez, suivez-moi à mon bureau. »

Il se leva de table de manière enjoué et prit le pas en direction de sa section. Une fois dans son bureau , il rédigeait quelques dossiers à la main tandis que son brave compagnon s'amusait à essayer de tuer son ordinateur le plus possible. Oh il ne s'en faisait pas pour ça , il croyait en les talents de mademoiselle O'brian et si elle n'y arrivait pas , alors Maxim lui procurera un second ordinateur ni plus ni moins. Le mécanicien avait tout de même mis beaucoup de temps mais il avait finit par y arriver. Lorsqu'il partit , Bryan eut un sourire victorieux au visage et s'empressa d'appeler une secrétaire pour qu'elle lui emmène mademoiselle O'Brian de tout urgence. Lorsqu'elle arriva , il se leva de sa chaise pour aller lui ouvrir la porte de son bureau.

- Mademoiselle O'brian comment allez-vous ?

Il lui fit signe d'entrer et une fois qu'elle eut traverser le cadre, il referma la porte derrière lui. Il aurait voulu sortir un sujet de conversation mais dans l'heure , elle voudrait probablement savoir avant-tout la raison de sa venue. Il se racla donc la gorge et s'empressa de lui fournir des explications. Il passa une main dans ses cheveux essayant d'avoir l'air le plus embêté possible.

- C'est mon ordinateur voyez-vous , je ne sais pas comment ça a bien pu arriver mais je crois bien qu'il est bourré de virus. Cela en est à un tel point que je suis incapable de travailler sous ces conditions.

Il lui présenta donc d'une main son ordinateur situé au fond du bureau. Lorsqu'elle s'y dirigea pour l'examiner , il se croisa les bras et pensa que c'était là le bon moment pour trouver un sujet de conversation.

- Dites-moi , est-ce que vous avez diner ?

Oui d'accord c'était assez médiocre comme trouvaille mais c'était la première chose qui lui avait traversé l'esprit dans l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarK. Andreas O'Brian
You know, I'm just a Geek ♥
Nombre de messages : 48
EMPLOIE : Informaticienne
LIL' PIC :

"Ce qui compte c'est se libérer soi-même, découvrir ses propres dimensions, refuser les entraves"

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Big C.R.A.S.H   Mar 09 Aoû 2011, 17:33

"Alcool consommé dans les dernières 24h: 0ml ; état: Sobre"


"Les journées sont toutes pareilles" pensa Andreas en s'étirant devant son ordinateur. Il était à peine 10h00 et elle en était à son 6ème café. Elle testait un nouveau logiciel pour les photographes, coupé bien évidemment toutes les demi-heure par ce boulet d'Alex qui était absolument incapable de se servir d'un ordinateur. Une matinée normale en somme. Le stagiaire à ses côtés , un ado qui venait de finir ses études, faisait semblant de travailler mais elle savait pertinemment qu'il était en train de coder un mini jeu sous Java. Elle s'en fichait, elle ne savait pas enseigner quoi que ce soit. Elle bailla un bon coup avant de se remettre au travail.

Midi, enfin! C'était l'heure de la journée qu'Andreas préférait. Généralement, elle mangeait avec Logan ou Warren, tout en évitant Alex qui ne lui parlait qu'informatique. Mais ce jour là, Logan était en reportage et Warren était submergé par le boulot. Elle hésita un instant entre descendre au réfectoire ou se commander une pizza et manger tout en travaillant. Elle finit par se levait en maugréant de sa chaise et indiqua à l'adolescent qu'il pouvait aller manger un bout.

Arrivée au réfectoire, elle découvrit que c'était le jour des raviolis. Laissant échapper un soupir d'aise, elle prit un plateau pour se servir. Après quelques minutes, elle se retrouva enfin à une table. Elle réalisa à ce moment qu'elle avait oublié de prendre un café pour après. Andreas alla se chercher son café. A ce moment, elle croisa vaguement le regard d'un type qu'elle devait connaître de vue. Il lui adressa un salut rapide, un sourire idiot collé sur ses lèvres. Etant donné qu'elle était sobre et à son 7ème café, elle n'était ni d'humeur et elle n'avait pas envie de répondre à un homme qu'elle ne reverrait sûrement jamais. Bref, tout ça pour dire qu'elle ne rendit pas son salut à l'homme. Elle retourna s'asseoir et chassa le minuscule incident de son esprit.

Ce n'est que plus tard qu'elle reçut un appel de la secrétaire du directeur des reporters qui apparemment avait des problèmes avec des virus sur son ordinateur. Elle soupira et se ramena au bureau du dirlo' . C'est que de un, on fait pas attendre un des directeurs et que deux, c'était quand même le patron de son meilleur ami. Bref, quelques micro secondes plus tard, elle toquait à la porte de son bureau. Le choc quand l'homme qu'elle avait snobé le midi même lui ouvrit la porte. Zut, zut, zut....

- Mademoiselle O'Brian comment allez-vous ?

Elle entra dans le bureau, légèrement tendue. Elle ne savait pas trop comment se comporter.

-Bien, bien. Bon alors, qu'elle est votre problème?

Oui, parce que bon, elle avait quand même autres choses à foutre que de causer avec lui... Il lui indiqua alors que son ordinateur était absolument bourré de virus, qu'il ne savait pas pourquoi et qu'il ne pouvait même plus travaillait dans ses conditions. Andreas s'approcha de l’ordinateur et essaya d'activer l'anti-virus. Rien ne se passa, apparemment, les virus avaient réussi à désactiver la protection. Elle lança donc une analyse complète du PC pour identifier les virus. Cela prendrait un peu de temps, mais au moins, ça lui faciliterait le travail par la suite.

- Dites-moi , est-ce que vous avez diner ?

La question la fit sursauter. Effectivement, concentrer sur l’ordinateur, elle en avait presque oublier la dérangeante présence du directeur, Mr.... Mr... Colletti si elle se souvenait bien. Andreas se retourna, interloqué et répondit en fronçant les sourcils

-Ah, non pourquoi? Par contre, pour votre PC, ça risque de prendre pas mal de temps.

Elle était un peu gênée par la question et elle ne comprenait pas vraiment pourquoi il lui demandait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBryan Colletti

Nombre de messages : 197
EMPLOIE : Directeur des reporters

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Big C.R.A.S.H   Mer 10 Aoû 2011, 23:04

Le directeur avait bien remarqué la tension chez l'informaticienne. Pour lui ça en était exquis , un pur délice. Pour sa part il ne perdait rien de son large sourire encré profondément sur ses lèvres. Avoir la jolie brune dans son bureau pour un gros laps de temps était pour lui une véritable victoire. La pauvre se retrouvait littéralement piégée par son plan méticuleux qu'il n'hésitera pas à remettre à l'oeuvre. Il lui expliqua son problème et la suivit du regard qui se mettait au travail. Il alla près d'elle mais s'arrêta à quelques pas de distance pour la regarder travailler. Une fois arrêté , il se croisa les bras. Il s'était sentit plutôt stupide de lui avoir poser une question en rapport avec son diner et il déjà convaincu qu'elle le regarderait comme s'il était un débile profond ; si ce n'est pas déjà fait. Fait étonnant , elle lui avais répondu plutôt naturellement.

-Ah, non pourquoi? Par contre, pour votre PC, ça risque de prendre pas mal de temps.

Miss O'brian était sans doute loin de se douter qu'elle venait de lui ouvrir une porte à notre brave Colletti. À l'intérieur de lui-même , il se frottait les mains de satisfaction. Si elle n'avait rien répondu à sa question , il se serait sentit mal et n'aurait probablement rien dit mais là , LÀ , elle s'était condamnée. Tout de suite , il s'empressa de lui répondre.


- Ah ! Hé bien justement mademoiselle , je me doutais bien du temps que prend ces foutus appareils électroniques c'est pourquoi je vous ai posé la question.

De son sourire totalement optimiste , il contourna le bureau à la hâte pour aller chercher une affiche avec une liste de mets à commander d'un restaurant tout près. Il revint auprès de l'informaticienne pour lui tendre justement le papier qu'il tenait. Il s'accota de dos contre le bureau , se trouvant face à elle.

- Tenez , je vous offre la possibilité de vous commander quelque chose. Ça ne m’ennuie pas je vous assure car de toute façon, apparemment , je suis ralentit dans mon travail.

Cette offre était assez déplacé pour quelqu'un de son statut mais pas quand on s'appelle Bryan Colletti et qu'on a une idée derrière la tête. Il était là , avec ces grands airs de labrador tendre et son sourire totalement innocent. Il avait beaucoup hésiter au départ entre se venger et la faire rager ou bien jouer les gentils hommes pour l'impressionner. Les deux options lui paraissait totalement alléchante mais dans les films américains , c'était toujours le gentil qui remportait. Va pour le gentil labrador alors ! Reste à voir s'il saura tenir son rôle jusqu'au bout ressentant toujours ce pincement à son orgeuil pour ce midi , lorsqu'elle l'avait ignoré. Il espérait que sa bonté et sa gentillesse ne la fasse se sentir mal de sa conduite à son égard. Il aurait pu jouer les hommes froids et blessés que pour la couvrir de remords mais encore , les manipulateurs n'étaient pas non plus les préférés das les films américains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarK. Andreas O'Brian
You know, I'm just a Geek ♥
Nombre de messages : 48
EMPLOIE : Informaticienne
LIL' PIC :

"Ce qui compte c'est se libérer soi-même, découvrir ses propres dimensions, refuser les entraves"

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Big C.R.A.S.H   Jeu 11 Aoû 2011, 14:18

La présence de l'informaticienne dans son bureau semblait rendre très heureux le directeur puisqu'il ne se séparait pas de son très large sourire. Andreas, pour sa part, aurais donner n'importe quoi pour être ailleurs que dans ce bureau. L'attitude agréable et attentionné de Colletti la gêner et, étant sobre, elle aurait préférer qu'il l’engueule plutôt qu'autre chose, pas qu'il lui parle de son diner. D'ailleurs, à sa réponse positive, il trottina à la hâte de l'autre côté de son bureau et lui tendit une liste de plats à commander d'un restaurant proche, en précisant que c'était lui qui offrait. N'ayant pas particulièrement faim, Andreas parcourra rapidement la liste du regard. Ne trouvant rien qui l'intéresse, elle s'apprêtait à refuser la proposition de Colletti quand son regard tomba sur un de ses plats préférés, le poulet tandoori. Après tout, c'était lui qui offrait, non?

- Hmm... Je vais prendre un poulet tandoori, merci, demanda-t-elle en tendant la liste au directeur.

Elle lui adressa un bref sourire avant de se retourner vers l'ordinateur qui venait d' émettre un très léger bip, indiquant que l'analyse était terminé. Andreas se pencha sur le PC, surprise du peu de temps que ça avait pris en définitive. Parcourant l'analyse, elle sauta toutes les caractéristiques de base pour voir la liste des virus détecté dans le disque dur. En voyant la liste s'affichait, Andreas ne put retenir un cri étranglé.


- Impressionnant. puis, à l'adresse du directeur,
dîtes moi Mr Colletti, depuis combien de temps vous n'avait pas fait vérifier votre PC?

En vérité, il commençait à un peu l'emmerder... Il l'a faisait appeler à son bureau, il était tout gentil, il lui proposait de commander quelque chose à diner, et voilà que son PC contenait plus de virus que ceux de tout l'étage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBryan Colletti

Nombre de messages : 197
EMPLOIE : Directeur des reporters

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Big C.R.A.S.H   Lun 15 Aoû 2011, 16:00

Le mince sourire qui résistait sur le coin des lèvres du directeur prit une ampleur plus large l'espace de trois seconde avant de reprendre sa forme originel. Elle avait acceptée. Plutôt surprenant à vrai dire. Généralement Bryan se trouvait face à des gens courtois qui préférait se laisser mourir de faim plutôt que d'accepter histoire de se montrer dur et fort devant leur supérieur. Mademoiselle O'Brian sautait sur les occasions. Oh il l'observait quelques fois lorsqu'elle était présente dans la même pièce que lui. Il la voyait parfois rire avec quelques amis et il faut avouer qu'il n'était pas rare de la voir émettre de drôles de gestuels comme si elle avait prit quelques verres en trop. Il avait finit par demander à un homme de la table voisine si cette jeune femme était toujours comme ça. Il avait été incroyablement surpris de voir l'homme lui répondre : « O'brian ? Ah ! Comme si elle avait déjà été sobre une fois dans sa vie ! » et de là s'en était suivis un rire de moquerie. Bryan n'avait pas saisi du premier coup mais à force , il avait fini par comprendre que cette femme aimait l'alcool.

- Hmm... Je vais prendre un poulet tandoori, merci,

Bryan reprit le menu et composa le numéro du restaurant afin de passer la commande. Pendant ce temps , l'informaticienne analysait l'état de son ordinateur. À entendre le cri étouffé de la jeune femme , il ne pu faire autrement que de se retourner vers elle quelque peu intrigué.

- Impressionnant. puis, à l'adresse du directeur,
dîtes moi Mr Colletti, depuis combien de temps vous n'avait pas fait vérifier votre PC?


Étant au téléphone , il n'avait pas pu lui répondre clairement puisqu'il devait se concentrer sur la voix de la serveuse qui prenait la commande. Il haussa simplement des épaules avec une expression de questionnement plutôt flou. À le voir , on devinait facilement que cela remontait peut-être à loin même si ce n'était pas le cas. Il donna l'adresse de Maxim ainsi que le numéro de son bureau avant de remercier la jeune femme au bout du combiné et de raccrocher. Laissant la brunette à son travail , il s'avança jusqu'au fond de la pièce pour ouvrir une armoire et en sortir une bouteille de scotch qui reposait là avec à sa droite , deux verres. Il se retourna vers l'informaticienne.

- Oh ça ne vous gêne pas que je me serve un verre ?

Il lui avait proposé un repas certes , mais pas un verre. Il avait dans l'espoir que pour une fois , même si ce n,est que grâce au scotch , elle puisse le regarder avec un regard d'envie. Il commença alors à se servir un verre faisant bien attention de laisser la boisson couler lentement si ce n'est que pour faire durer le plaisir. Se retournant vers elle , il s'accota de dos contre le meuble pour prendre une première gorgée. Il leva les yeux vers elle.

- C'est délicieux. Vous aimez le scotch ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarK. Andreas O'Brian
You know, I'm just a Geek ♥
Nombre de messages : 48
EMPLOIE : Informaticienne
LIL' PIC :

"Ce qui compte c'est se libérer soi-même, découvrir ses propres dimensions, refuser les entraves"

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Big C.R.A.S.H   Mar 16 Aoû 2011, 10:30

Colletti sembla surprit de sa réponse positive. Andreas leva un sourcil, intriguée. Il lui proposait oui ou non? Aurait-elle du refuser. N'importe qui d'autre l'aurait sans doute fait... La jeune femme chassa rapidement ses pensées de sa tête, préférant, et de loin s'intéresser aux ordinateurs et aux virus qui peuplaient celui de Colletti. Celui-ci d'ailleurs attrapa son smartphone avant de téléphoner au restaurant. Quelques minutes plus tard, elle lâcha un cri étranglé qui sembla intrigué le Directeur. N'y prêtant pas attention, elle continua de parcourir l'analyse des yeux, ceux-ci s'agrandissant un peu plus à chaque seconde. Colletti n'ayant pas répondu explicitement à sa question, elle se contenta de soupirer un bon coup avant de s'étirer sur la chaise. Tous les mêmes ses directeurs: incapable de faire vérifier leurs PC tout les deux mois comme il faudrait qu'ils le fassent.

Le bruit du verre qui tinte contre le bureau la tira de ses réflexions. Colletti était effectivement en train de poser deux verres sur la surface métallique de son espace de travail. Il la regarda et lui demanda avec empressement s'il pouvait se servir un verre. Elle le fixa un moment avant de haussait les épaules et de se retourner vers le PC. Le doux bruit de l'alcool qui coule dans le verre lui donnait un peu envie de boire, mais elle s'était poser la règle de ne jamais boire au travail, et surtout pas devant un de ses supérieurs. Elle avait déjà du mal à ne pas boire en dehors, si elle commençait à boire au travail, elle risquait vraiment de perdre son travail. Elle se concentra donc sur l'écran.

- C'est délicieux. Vous aimez le scotch ?


Encore une fois, elle releva les yeux vers Colletti, de plus en plus agacée d'être interrompu dans son travail toute les vingts secondes.

- Non, je n'aime pas ça. Je bois du vin, de la bière, du gin, de la tequila ; j'aime le get et à la limite de la vodka mais je déteste le scotch. Et maintenant, vous allez m'expliquer en détail comment votre ordinateur s'est retrouvé plus truffé de virus que celui d'un visiteur fréquent de site porno.

Voyant le regard choqué du directeur, Andreas ne pu s'empêcher d'ajouter:

- Oui...euh... C'est comme ça qu'on attrape des virus généralement.

A présent, elle s'en voulait un peu. Elle n'aurait pas du parler comme ça. L'idée d'être viré ne la déranger pas trop, mais être virée pour insolence, ça l'a foutait très mal. Elle baissa la tête et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBryan Colletti

Nombre de messages : 197
EMPLOIE : Directeur des reporters

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Big C.R.A.S.H   Mer 17 Aoû 2011, 00:43

Il avait remarqué l'agacement sur le visage de la jeune femme. À vrai dire , il était tellement enivré par ses idées folles qu'il ne réalisait pas la véritable nature de cette expression. Il était convaincu qu'elle s'irritait de la situation qu'il avait lui-même causé. Il se réjouissait intérieurement , réellement convaincu que la cause provenait de l'alcool auquel elle n'avait pas le droit. Notre pauvre Colletti était sans savoir qu'en fait , ce n'était que parce qu'il était fatiguant en bout de ligne avec cette envie de faire la conversation. Et dire qu'habituellement , il ignore pratiquement les employés qui entre dans ce bureau. Le joli minois de mademoiselle O'brian est bien ce qui lui mérite un pareil châtiment. D'ailleurs il fut d'abord surpris de toute l'énumération qu'elle lui avait fait, si bien qu'il haussa des sourcils. À la fin , elle avait précisée de nouveau qu'elle détestait le scotch. Il baissa les yeux vers son verre observant sa boisson s'agiter. Il avait bien su cacher la déception qui le traversait à l'idée de voir toute cette belle tentative tomber à l'eau. Parmi toutes ces sortes d'alcool dont elle raffolait, il fallait qu'il ai opté pour celle qu'elle déteste. Pas fort Colletti , pas fort du tout. Il se disait intérieurement : « Oh .... Damn it »

Et voilà que la dernière partie de sa phrase lui exigeait une explication concernant l'état médiocre de son ordinateur. Ça c'est la partie où il devait improviser n'est-ce pas ? Quel dommage , il était très mauvais en impro. Et encore , elle lui signala qu'il lui aurait fallu tomber sur des sites pornos. La pauvre , c'était sans doute mieux pour son état psychologique de penser que ce n'était que cela. Payer un homme pour endommager son ordinateur que pour avoir l'informaticienne dans la même pièce que lui quelques minutes s'avérait en effet une raison tout à fait lamentable. Bryan leva les yeux vers le haut comme si comptait les multiplications dans son esprit. En fait , il cherchait plutôt une raison moins dégradante que les deux choix précédemment exposés. Ah ! Elle l'avait sauvé ! Elle avait encore une fois beaucoup trop parlé. À voir cette reprise dans sa phrase , il cru percevoir un petit malaise chez elle , était-ce sa chance d'en profiter ? Il fronça les sourcils en la regardant.

- Je vous paie pas pour poser des questions à ce qu'il me semble. Est-ce que la raison est vraiment nécessaire à votre travail ?

Après le reproche , pourquoi pas la compassion ? Il pouvait au minimum faire semblant d'être désolé pour elle non ? C'était la moindre des choses voyons ! Il glissa sa main libre dans la poche arrière de son jeans

- Il est en si mauvais état que cela ? Ça va vous prendre combien de temps vous croyez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarK. Andreas O'Brian
You know, I'm just a Geek ♥
Nombre de messages : 48
EMPLOIE : Informaticienne
LIL' PIC :

"Ce qui compte c'est se libérer soi-même, découvrir ses propres dimensions, refuser les entraves"

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Big C.R.A.S.H   Lun 22 Aoû 2011, 15:46

On pourra dire ce que l'on veut, répondre comme Andreas l'avait fait à une personne plus haut gradé que vous n'est définitivement pas la meilleure solution pour conserver le travail qui vous permet de payer vos factures. Andreas baissa donc la tête face à Coletti en fixant ses mains qu'elle était en train de tordre. Le silence que laissa sa pitoyable intervention était pesant et gênant pour les deux personnes présentes dans la pièce. La jeune femme attendait l'instant où Colletti se mettrait en colère, où il lui demanderait de quitter son bureau et où il passerait un coup de fil à un des co-directeurs pour lui demander de la virer.


- Je vous paie pas pour poser des questions à ce qu'il me semble. Est-ce que la raison est vraiment nécessaire à votre travail ?


La sentence tomba comme un couperet. Froid, rapide et tranchant. Mais le Directeur ne se mit pas à hurler ou à la virer de son bureau comme elle se l'était imaginer. Surprise, elle releva la tête et lança un regard interrogateur à Colletti. Les yeux de ce dernier étaient emplis de colère, ou tout du moins elle y lisait de la colère. Quand elle vit ça, Andreas détourna les siens et bredouilla:


- Oui...euh...Enfin... enfin... Non....non, je...je vais me débrouiller.


Elle avait intérêt de se débrouiller! Toujours en évitant le regard de son supérieur, Andreas se tourna vers l'ordinateur et commença à supprimer les virus les plus fréquents qui se nichaient toujours au même endroit, comme les cheval de Troie par exemple. Encore une fois, Colletti l'a tira de son travail, lui demandant cette fois si son PC était en si mauvaise état que ça et combien de temps elle mettrait pour le réparer. Cette fois ci, elle tacha de répondre le plus gentiment possible à l'homme qui était en passe de devenir le plus bel emmerdeur qu'elle n'avait jamais connue de toute sa vie.



- Non, le seul problème c'est que certain des virus sont très agressifs et surtout très peu fréquents et que je vais mettre un temps fou avant de réussir à les supprimer sans endommager votre ordinateur et les données qui s'y trouve. Mais je devrais m'en sortir...


...Ou alors votre machine sera bonne pour la casse". Voilà ce qu'Andreas ne mentionna pas. Parce qu'elle avait beau être douée, elle n'était pas non plus SuperWoman!

Le silence se fit dans le bureau, seulement rompu par le tapement frénétique que l'informaticienne provoquait en tapant sur le clavier mais aussi par le tic-tac insupportable de la montre de Colletti. Au bout d'un moment, n'en pouvant plus, Andreas finit par se tourner vers le Directeur:


- Ecoutez euh... J'aimerais m'excuser pour ce que je vous ai dit toute à l'heure. Après tout, ce n'est pas votre faute si vous avez attraper des virus et je vous ai.. euh, comment dire... je vous ai agressez sans raison particulière. Veuillez m'excuser Colle... Mr Colletti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarBryan Colletti

Nombre de messages : 197
EMPLOIE : Directeur des reporters

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Big C.R.A.S.H   Sam 10 Sep 2011, 15:18

Amusant n'est-ce pas a quel point les employés vous respecte soudainement après avoir pris ce ton qui frole le renvoi ? Il aimait voir miss O'Brian bredouiller dans son désespoir , dans sa détresse à l'idée de perdre son emploi. Ces moments-là étaient précieux pour le directeur car lors de ces simples secondes, il se sentait supérieur. Il aimait qu'on ne le regarde de bas , occasion qui ne présente pas si souvent à lui. Il posa donc son verre de scotch contre le bureau puisque de toute facon, son plan avait échoué , et joignit ses mains dans son dos analysant du regard son employée devant lui. Il conservait ses airs sévères bien qu'il doive se forcer pour soutenir cette exression inhabituelle. Il prit son cartable situé sur le coin du bureau et l'ouvrit , toujours dans sa posture debout. Il tourna quelques pages en faisant mine de lire quelques dossiers importants alors qu'en fait , il n'avait même pas parcourut une seule ligne. Pour mettre un peu plus d'emphase sur l'impression qu'il donnait , il se mit à taper du pied et dans un geste rapide, il releva la manche de sa chemise pour regarder l'heure. Encore quelques minutes s'écoulèrent tandis que Mademoiselle O'brian travaillait du mieux qu'elle pouvait. Soudainement , le directeur referma son cartable effectuant un petit bruit. Il tourna la tête vers l'informaticienne.

- Inutile , nous allons y passer la journée. Allons plutôt acheter un second ordinateur , il y a un moment que je désire un portable. Tant qu'à vous arracher les cheveux devant ce tas de fer, venez me conseiller dans mon achat, c'est vous la spécialiste ici. Allez , laisser tomber ça.

Et dire qu'en se levant le matin, cette pauvre Andrea s'imaginait probablement passer une journée pas si mal, hé bien elle s'est trompée. Il a fallu qu'elle ne passe dans cette cafeteria et ne tombe sous le regard du plus grand emmerdeur que cette compagnie n'a jamais recruté. Et encore, le salaud ne manquait pas d'idées pour éterniser le supplice de l'informaticienne. Il chercha dans son sac son porte-feuille qu'il glissa dans la poche droite de ses pantalons. Tandis qu'il tendait la main vers la poignée, il crut entendre de la part de cette chère O'brian , ce que l'on pourrait comparer à des excuses. Il retint son geste et se redressa afin de pouvoir se retourner vers elle. Il joignit ses mains ensemble , la considérant un moment et ne pouvant retenir un sourire narquois au visage, il s'adressa à elle.

- Oh sachez mademoiselle O'brian que je comprend tout à fait vos paroles déplacés , vous m'avez permis de constater qu'en effet, l'erreur est humaine.

Il ouvrit finalement la porte et présenta sa main afin qu'elle ne passe avant lui.

- Mademoiselle

Insista t-il sans jamais perdre ce même sourire pendu à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Big C.R.A.S.H   

Revenir en haut Aller en bas
 

Big C.R.A.S.H

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maxim, le RPG :: Où l'on travaille fort ! ... :: Bureaux des reporters (11) :: Bureau du directeur des reporters-