AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 She's beautiful

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarWarren Marsden

Nombre de messages : 251
EMPLOIE : Assistant de Julian Mayers

MessageSujet: She's beautiful    Jeu 07 Juil 2011, 13:22

Nous arrivons vers la fin de la journée. Enfin les heures s'achèvent. Warren a travaillé dur aujourd'hui. Il est quelqu'un qui fait ce qu'il doit faire , il n'a rien d'un homme paresseux comme ce bon à rien de Chace Robinson. Il a complété de nombreux papiers , enfermé dans son bureau toute l'avant-midi. Ensuite , l'heure du diner , le moment qu'il préfère dans sa journée. Il est descendu dans la cafétéria comme à son habitude, prenant la même petite table du fond pour attendre son amie , Evey Scott avec qui il a partagé un bon repas et quelques anecdotes amusantes. Et bon .... Ensuite encore le travail. Monsieur Mayers est de retour de son voyage à New York. Sans trop savoir ce qui s'est produit , son patron ne semblait pas d'humeur. Warren n'est pas indiscret, il n'irais jamais lui demander pourquoi , ça ne le regardait pas. Il lui présentait des papiers , lui expliquait tout ce qu'il avait manqué lors de sa semaine de vacances et résumer un peu tous les messages qu'il y avait sur sa boite vocale. L'après-midi avait été plutôt relax comparativement au matin. Près des heures de la fin , un partenaire du magazine , Monsieur Hensley est venu rendre visite pour discuter affaire avec Julian. Warren suivait les deux hommes derrière , supportant son supérieur en ajoutant quelques spécifications qu'il aurait oublié. Les deux business man finirent par s'arrêter à l'entrée d'un couloirs , Warren fit de même. Il était très attentif à la conversation du moins , jusqu'à ce qu'il entende quelques bruits de pas accordés typiquement à des chaussures féminines. Notre petite assistant ne pu résister à la tentation de juste regarder de qui il pouvait s'agir. « Allez, juste un petit regard rapide c'est tout , ensuite tu te concentreras à la conversation. ». Il s'exécuta et regarda ensuite très vite son patron de nouveau mais devint tout de même un peu troublé. « Attendez un peu , serait-ce ??? ». Il regarda de nouveau et se rendit compte qu'il connaissait bien cette magnifique brune qui venait de passer. Cette démarche , cette chevelure et ce beau visage fin n'appartenait qu'à une seule personne. Il s'agissait de Robyn. Ils s'écrivaient et se téléphonait souvent alors il savait qu'elle travaillait à Maxim mais il n'avait pas eu la chance de la croiser. Elle par contre , ne semblait pas l'avoir vu. Il ne fallait pas qu'elle parte. Il voulait lui parler , au moins juste lui dire bonjour suffirait à ensoleillé sa journée. Il s'empressa de glisser sa main dans la poche droite de son pantalon pour en sortir son téléphone portable. Quand il l'ouvrit , il exprima une grimace d'exaspération en réalisant que la batterie était morte. Il leva le menton vers elle , elle n'était pas très loin.

- Pssstt ! Robyn ! Hé Ro ! Psssttt !

Il avait chuchoté pour ne pas s'attirer l'attention de ses supérieurs. Il ne voulait pas faire mauvaise figure non plus. Il se devait d'être cet assistant à l'écoute et prêt à surgir s'ils avaient besoin d'aide. Mais Robyn partirait ..... Warren tenta autre chose. Il tira une feuille de son cartable dans l'espoir de faire le moins de bruit possible. Dans une opération lente , il la transforma en une boule. Il prit le risque de tourner le dos à son patron pour pouvoir lancer une boule de papier en direction de Robyn. Cela ne la toucha pas mais au moins , le projectile lui était passé par-dessus l'épaule , atterrissant au sol. Il se croisa subtilement les doigts gardant espoir qu'elle ne le voit et se retourne pour voir qui était cet imbécile qui lui avait lancé du papier. Ses prières furent exaucées , elle s'était retournée. Quand il vit son visage , son coeur se mit à battre la chamade. Il ne pouvait s'empêcher de la trouver jolie. Un sourire sincère glissa sur son visage. Il leva la main afin de la saluer. Il démontra ensuite deux doigts en mimant un : " Deux minutes , juste deux minutes , attend moi ". Il se retourna vers les deux négociateurs et à sa plus grande satisfaction , ceux-ci se serrait la main afin de passer un accord et se saluer. Warren souhaita la bonne soirée à son patron avant de se retourner vers Robyn et s'avancer vers elle. Il était vraiment heureux de la voir. Les conversations téléphoniques c'était bien mais ce n'était pas comparable au plaisir de la voir en vrai. Le battement de ses cils , ces quelques mèches tenues derrière son oreille , cette façon de se tenir , c'était tellement agréable à regarder.

- Merci de m'avoir attendu. Hey je ne t'ai pas vu aujourd'hui , je suis désolé tu m'a peut-être envoyé un texto mais mon cellulaire n'a plus de batterie. Comment tu va ?

Il se plaçant à sa gauche pour marcher juste à coté d'elle tandis qu'ils se dirigeait vers la sortie de Maxim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarRobyn S. Kimmel

l o o k for the girl
with the broken s m i l e


Nombre de messages : 127
EMPLOIE : stagiaire pour Bryan Colletti
CÔTÉ AMOUR : libre comme l'air..
LIL' PIC :

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: She's beautiful    Sam 23 Juil 2011, 08:27

    La journée avait été longue, dure, laborieuse mais sur le point de se terminer. Il lui restait quelques papiers à remettre à telle ou telle personne. Robyn avait eut un salut de la part de son patron, l'homme lui recommandait d'essayer de ne pas rester trop tard. Il savait qu'elle se donnait à fond dans son job, ainsi que dans son rôle de secrétaire particulière : petit devoir du soir, presque. Elle l'avait salué avec un léger sourire et l'avait regardé partir des bureaux. Elle s'empressa d'entrer dans son bureau et replaça quelque documents, il avait le don de ne jamais remettre les papiers importants à leurs places. Mais à présent, elle connaissait les emplacements par cœur, et cela ne prenait guère plus de cinq minute à notre stagiaire pour les remettre au bon endroit.
    Elle retourna à son bureau et attrapa les documents qu'elle devait remettre avant de quitter, à son tour, les bureaux de Maxim. Elle jeta un coup d’œil à son cellulaire : sa colocataire lui avait laissé un message sur sa boîte vocale. Robyn prendrait le temps de l'écouter sur le chemin du retour. Les papiers étaient plus important. Elle rangea l'appareil dans son sac, mit un peu d'ordre sur son bureau et prit ses affaires, entreprenant de terminer rapidement sa journée.

    Notre petite brunette était concentrée sur la lecture d'un document qu'elle devait remettre à un responsable : elle s'autorisait à le faire, car le dit responsable était déjà rentré chez lui. Elle devait savoir si cela était important ou non, auquel cas elle chercherait a entrer dans le bureau.
    C'est donc parce qu'elle était concentrée sur sa lecture qu'elle ne vit pas Warren, ni même les deux autres hommes. Non, Robyn était comme captivée par un relevé de presse ! La blague, elle était peut-être aussi dans ses pensées. Enfin, elle jugea que le document n'était pas important elle le rangea dans son sac, dans une chemise tout particulière pour ce qui concerne Maxim et son travail en tant que stagiaire pour Colletti.
    Ensuite, c'est peut-être parce qu'elle avait la tête ailleurs qu'elle n'entendit pas le chuchotement de son meilleur ami. Elle est distraite par moment, mais cela faisait tout aussi son charme. Elle n'avait pas bougé plus loin que trois pas qu'elle s'arrêta de nouveau, cherchant son téléphone pour écouter le message de sa colocataire. C'est alors que... La belle fut surprise par un objet volant non-identifié. Elle faillit en lâcher son téléphone portable. Elle approcha du dit objet et plissant les yeux réalisa que ce n'était qu'une boule de papier. Mais qui donc..

      ROBYN : « Warren... »


    Chuchota-t-elle à elle-même. Elle s'était retourné et avait cherché qui était présent, elle se pensait encore seule ici. Elle s'était vraisemblablement trompée puisque Warren venait de lui jeter cette boule de papier. Et il n'était pas seul : il y avait Julian et un troisième homme qu'elle ne connaissait pas. Son visage ne lui était pas familier, en tout cas.
    Son meilleur ami lui indiqua qu'il n'en avait pas pour longtemps, elle l'attendrait : sans même avoir à le préciser. Elle rangea son téléphone, ce ne pouvait pas être si important après tout, et attendit Warren, un sourire aux lèvres.
    Quand il s'approcha d'elle, elle ne put s'empêcher de se dire qu'il lui avait manqué. D'accord, ils vivaient dans la même ville, ils travaillaient au même endroit mais... Mais ils ne se voyaient pas si souvent, et encore moins maintenant que Robyn avait prit un second travail au sein de cet entreprise qu'était le(s) magazine(s) Maxim. Et de le voir, lui faisait réaliser qu'elle avait envie de plus de temps avec lui.

    Alors qu'il se plaçait à ses côtés, l'incitant à quitter Maxim avec lui, il lança la conversation.

      WARREN : « Merci de m'avoir attendu. Hey je ne t'ai pas vu aujourd'hui , je suis désolé tu m'a peut-être envoyé un texto mais mon cellulaire n'a plus de batterie. Comment tu va ? »


    Elle se mordit la lèvre inférieur : non, elle ne lui avait pas écrit depuis un bail, en fait. Elle s'en voulait, la dernière fois c'est lui qui était venu aux nouvelles, et elle s'était laissé surpasser par le travail, par Nick, par sa décadence.. Elle décida que ce n'était pas important de préciser qu'elle n'en avait rien fait, elle préféra reprendre un sourire et un air gai et répondre à sa question.

      ROBYN : « Ca va bien mieux maintenant que la journée est finie ! Et de te voir m'apaise encore plus ! Mais, et toi ? Tu as passé une bonne journée ? »


    Robyn changea son sac à main de bras, et avec celui qu'elle avait de nouveau libre, saisit le bras de Warren. Ils continuèrent à marcher ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarWarren Marsden

Nombre de messages : 251
EMPLOIE : Assistant de Julian Mayers

MessageSujet: Re: She's beautiful    Dim 24 Juil 2011, 19:05

Warren marchait à ses cotés le long des allées tout en l'écoutant parler. Aux dernières nouvelles de Robyn , elle venait faire un stage. Il était curieux de savoir comment se déroulait le tout , comment elle trouvait le boulot ou encore l'ambiance. Il voulait surtout l'entendre parler , dire n'importe quoi, la voir grimacer ou rire , c'était tout ce qu'il voulait dans l'heure. Il cru comprendre dans ses dires que la journée lui avait semblé particulièrement longue. Il espérait pour elle que celle-ci n'ai pas été trop pénible. Il y eu un collègue de travail qui passa à coté d'eux , Warren le connaissait. Il le salua simplement d'un signe de main. Son collègue observa Robyn aux cotés du petit assistant et attribua un clin d'oeil à l'attention de notre cher Marsden. Warren eut un sourire un gêné au visage qui demeura discret. Il ne cherchait pas à savoir ce que ce type avait cherché à lui dire. Il observa sa chère amie , intrigué par ses dires.

- Comment ça ? Dure journée ? Ton stage se passe bien ?

Il réalisa alors qu'il posait beaucoup de questions en si peu de temps. Elle le trouverait peut-être un peu collant de se précipiter autant. C'était simplement qu'il ne l'avait pas vu depuis un moment déjà et qu'il était curieux de savoir. Il sentit le bras de son amie s'enrouler autours du sien. Un sourire se dessina sur son visage et il le lui accorda. Warren était très sincère dans ses expressions et ça faisait de lui un très mauvais menteur. Il préférait être honnête , c'était beaucoup moins compliqué.

- Je suis content que tu sois là

Il le lui avait dit comme ça. Elle lui avait beaucoup manquée et il tenait à ce qu'elle le sache. Il se sentait proche d'elle et il avait l'impression que des phrases anodines dans le genre , il pouvait les lui dire sans gêne tout comme elle pouvait lui parler à son tour de tout et n'importe quoi. Ils entrèrent dans l'ascenseur , Warren appuya sur la touche qui menait au rez-de-chaussé. Il n'avait pas l'intention de s'imposer pour passer la soirée avec elle mais il tenait par contre à pouvoir la reconduire jusqu'à chez elle. C'était la moindre des choses selon lui. Il se décida enfin à parler de sa journée.

- Ma journée a été bonne , mon patron est revenu de vacances. Tu l'a vu d'ailleurs c'est monsieur Mayers , on le voit partout sur les pages de magazine , je pourrais te le présenter un jour si tu veux.

Il ne savait pas qu'elle l'avait peut-être déjà vu et même parlé avec lui. Les intentions de Warren étaient bonnes , il se disait que si Robyn avait quelques ennuis dans son boulot , qu'il pourrait en glisser un mot à son patron pour alléger sa tâche. Il ne tenait pas à se mêler de ses choses à elle mais il voulait rendre service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarRobyn S. Kimmel

l o o k for the girl
with the broken s m i l e


Nombre de messages : 127
EMPLOIE : stagiaire pour Bryan Colletti
CÔTÉ AMOUR : libre comme l'air..
LIL' PIC :

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: She's beautiful    Ven 26 Aoû 2011, 13:10

      WARREN : « Comment ça ? Dure journée ? Ton stage se passe bien ? »


    Robyn fut amusée par son meilleur ami. Il avait le don de la radoucir si facilement. Leur relation était la simplicité pure. Aucun d'eux ne cherchaient de complications, du moins c'était comme ça que la belle brune voyait les choses. Elle était donc amusée par son meilleur ami car il s'était empressé de la fusillé de question. Mais ce n'était pas méchant, il cherchait juste à savoir ce qu'il pouvait se passer de mal afin de pouvoir lui faire oublier, l’aider. Il était si attentionné et préventif avec elle. Il était le seul avec qui elle accepter de baisser sa garde. Le seul qu'elle n'utiliserait pas. Le seul qu'elle ne ferait jamais souffrir, elle se le promettait. Elle sourit donc, tout en répondant à ses questions.

      ROBYN : « Oui, mon stage se passe parfaitement. Je m'entend bien avec mon "patron" et on fait du bon travail ensemble. Une journée comme les autres, tu sais. Le boulot, quoi. Même si je suis reconnaissante d'être ici, parfois j'aimerais ne pas avoir à me lever. »


    C'était vrai. Parfois elle n'avait simplement pas envie de faire des photocopies, pas envie d'assister à des réunions, pas envie de voir la tronche de ce cher Nick Silver's. Et parfois, elle avait tellement abusé de la bouteille la veille que c'était sa gueule de bois qui priait pour rester au lit.
    Il lui lâcha un petit :

      WARREN : « Je suis content que tu sois là. »


    Elle sourit de plus belle. Elle aimait l'entendre dire cela. Parce que c'était tellement bon de savoir que l'on manquait à une personne et que même si les choses allaient bien, cela la rendait heureuse de vous voir. Et puis, c'était de même pour Robyn. Warren ne le savait pas, mais il avait tellement une place importante pour Robyn, que même quand ils pouvaient passer 48 heures ensembles il lui manquait. Il arrivait à la demoiselle de ressentir le manque de son meilleur ami même quand il était juste à ses côtés. C'était pas possible pour elle de l'expliquer. C'était son meilleur ami, et elle avait besoin de sa présence plus que n'importe qu'elle autre chose.. parfois, seulement. Elle n'avait cependant pas répondu à Warren, un peu par pudeur, un peu parce que ça ne lui ressemblait pas d'exprimer des sentiments comme ça. Et un peu parce qu'elle lui avait déjà laisser comprendre avec sa première réplique. Il avait le don de l'apaiser, et ça lui faisait un bien fou. Parce que lorsqu'ils étaient ensembles, Robyn se contrôlait au niveau de l'alcool, elle savait que le jeune homme n'aimait pas la voir ivre. Mais même pour lui, elle refusait d'arrêter ses mauvaise, très mauvaises habitudes.
    Et alors qu'ils étaient dans l'ascenseur il répondit enfin au sujet de sa journée.

      WARREN : « Ma journée a été bonne , mon patron est revenu de vacances. Tu l'a vu d'ailleurs c'est monsieur Mayers , on le voit partout sur les pages de magazine , je pourrais te le présenter un jour si tu veux. »


    Elle lâcha un petit rire. Il était si mignon : vouloir lui présenter Julian. Elle adorait se sentir comme la seule attention de Warren. C'était comme s'il faisait le monde autour d'elle, d'eux. Et elle adorait cette sensation. Il était vraiment le meilleur ami qu'on puisse rêver d'avoir : Robyn était heureuse qu'il soit le sien.
    Elle finit par se détacher de lui, laissant ses bras tomber devant elle et entrecroisant ses doigts.

      ROBYN : « Je l'ai déjà rencontré à vrai dire. J'ai un second job, maintenant grâce à lui et Suzanne. Je suis une secrétaire particulière... Nick Silver's. »


    Elle se doutait de ce que pouvait penser Warren de Nick. Il n'était pas du tout le même genre de garçon que monsieur Silver's. Là où Nick était gamin et fatiguant, Warren était doux et attendrissant. Ils étaient totalement différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarWarren Marsden

Nombre de messages : 251
EMPLOIE : Assistant de Julian Mayers

MessageSujet: Re: She's beautiful    Ven 15 Fév 2013, 19:07

Il l'avait regardée tout au long qu'elle parlait. '' Ne pas avoir envie de se lever ''. C'était rare que ça lui arrivait , Warren était quelqu'un d'optimiste qui avait toujours envie d'entamer une journée , sauf quand il était malade. Aussi étrange soit-il , il comprenait ce qu'elle voulait dire. Son visage exprimait une totale compréhension de la chose. Une personne qui vit des choses difficiles a bien du mal a traverser les choses. Il avait répondu instinctivement.

- Oui .... On manque parfois de raisons de se lever

Elle l'avait peut-être penser mais Warren l'avait dit. Il lui était déjà arrivé de passer prendre Robyn au bar alors qu'elle était ivre. Il l'avait ramenée chez elle et l'avait emmenée au lit. Il n'aimait pas la voir comme ca. L'assistant espérait qu'elle arrête. Il voulait qu'elle arrête de se faire du mal. En général , il s'éclipsait le soir afin qu'elle ne sache pas qu'il l'avait ramenée et le lendemain il faisait semblant de ne pas savoir histoire de lui laisser toute sa dignité. Cependant , un matin il était revenu pour lui faire le déjeuner pour qu'elle se réveille avec une bonne odeur de bacon et d'oeufs grillés. C'était selon lui , une bonne raison de se lever : L'odeur d'un bon déjeuné. Des attentions comme celle-la , il était prêt a lui en faire autant qu'elle le souhaiterait mais il non. Il se retenait. Il ne voulait pas qu'elle se sente envahie ou encore maternée. Il lui laissait son espace. Il se retenait pour tant de choses lorsqu'il s'agit de Robyn. Il se retenait de lui dire qu'il la trouvait belle , il se retenait de la serrer dans ses bras quand elle était triste et il se retenait de lui avouer qu'un homme était pendu a ses lèvres a coté d'elle car cet homme c'était lui et lui , il n'était que son ami. Il n'en ressentait ni colère , ni déception. Il souriait pour le meilleur et pour le pire car il savait que s'il lui disait , elle éprouverait peut-être de la pitié et ça jamais. Pas de ça. Pas de ça dans les beaux yeux de Robyn. Il voulait être la, juste être la. Il avait renoncé depuis longtemps a l'idée de lui avouer sa flamme. Peut-être un jour rencontrerait-il une femme qui pourrait lui faire oublier sa peine ? Lui faire oublier ce qu'il ressent pour Robyn ..... Il en doutait mais il espérait que cela ne se produise bientot. Pour qu'il cesse de se tordre la langue a chaque fois qu'il désire lui dire ces mots qu'il doit garder pour lui.

Il avait aimé son sourire. Il était précieux, il était sincère. Il aimait sentir qu'il lui apportait un peu de bonheur dans sa vie. Elle lui parla enfin de sa journée et du fait qu'elle avait , a sa grande surprise, déja rencontré monsieur Mayers. Elle était se débrouillait bien sa Robyn. Elle n'avait besoin de personne pour grimper des échelons, elle était fonceuse et elle n'avait pas froid aux yeux. Il était fier d'elle. Pourtant quand il entendit le nom de Nick Silver's , il prit un air grave. Il connaissait bien le tempérament de cet homme-la et il n'aimait pas ca. Notre cher Marsden n'était pas possessif ni jaloux mais protecteur sans doute. Il tenta de détendre l’atmosphère avec un petit sourire faux.

- Oh ......... En tout cas ils ne lui ont pas donner la plus facile des assistantes ! Mais j'y pense , on a presque le même travail en faite. On aura peut-être l'occasion de travailler ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: She's beautiful    

Revenir en haut Aller en bas
 

She's beautiful

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ?
» beautiful dream
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]
» you make beautiful dream. ~ mike
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maxim, le RPG :: Où l'on travaille fort ! ... :: À tous les étages ... :: Les couloirs-