AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarJoyce I. Mackenzie

JOY ▬ dancing with myself


Nombre de messages : 23
EMPLOIE : Professeur de danse et de maintien
CÔTÉ AMOUR : Cherche toujours
LIL' PIC :
On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur. [Hell]


MessageSujet: ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »   Jeu 30 Juin 2011, 09:30

JOYCE ISIDORE MACKENZIE
feat Sophia Bush

☆ Me dis pas de la fermer ! Y a des femmes qui ont brulé leurs soutient-gorge c’est pas pour que trente ans après y ait des petits machos comme toi qui nous traitent comme de la merde ! ☆


© TUMBLR
    NOM: Mackenzie
    PRÉNOM(S): Joyce Isidore
    SURNOM(S): Joy, Izzie ou encore Mack'
    ÂGE: 24 ans
    STATUT: Célibataire
    PROFESSION & DÉPARTMENT: Professeur de danse et de maintien
    [ X ] NEW YORKAIS
    [ ] LONDONIEN

    GROUPES: Complicated

PREVIEW
5 THINGS WE'LL USE AGAINST YOU
« I. Elle peut passer plus d'une journée rien que pour choisir une paire de chaussures. II. Elle admire énormément les mannequins de Maxim qui, selon elle, assume leur corps, chose qu'elle ne serait jamais capable de faire. III. Elle est passionnée par la danse depuis qu'elle sait marcher et à toujours rêver de devenir une grande danseuse. IV. Elle fait partie de ces filles qui ne peuvent s'empêcher de remettre leurs cheveux en place, de croiser les jambes ou encore de se mordre les lèvres. V. Elle adore voyager et aimerait beaucoup découvrir l'Australie et l'Europe. »


DO I KNOW YOU ?


    PSEUDO & PRÉNOM: AlmostAlways alias Manon
    ÂGE:18 ans mais demain ce sera fini (a)
    OÙ AVEZ-VOUS CONNU MAXIM ? Sur PRD
    TON AVIS SUR MXM ? AMAZING Very Happy
    DOUBLE COMPTE ? /
    QUELQUE CHOSE À AJOUTER ? /



Dernière édition par Joyce I. Mackenzie le Jeu 30 Juin 2011, 09:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarJoyce I. Mackenzie

JOY ▬ dancing with myself


Nombre de messages : 23
EMPLOIE : Professeur de danse et de maintien
CÔTÉ AMOUR : Cherche toujours
LIL' PIC :
On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur. [Hell]


MessageSujet: Re: ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »   Jeu 30 Juin 2011, 09:30

CHAPTER I
I'M MADE OF THIS

12 AVRIL 1992,
« Papa ! Elle est où maman ? » Sautillant jusqu'à mon père dans mon tutu rose, je cherchais ma mère des yeux. Aujourd'hui, c'était mon jour, mon heure de gloire. J'avais travaillé tellement dûr pour en arriver là que je ne pouvais pas concevoir qu'elle ne soit pas présente. « Elle ne se sentait vraiment pas bien, ma puce, elle est donc restée à la maison. Mais ne t'inquiète pas, j'ai pensé à prendre la caméra. » C'est alors que je vis mon père lever fièrement son caméscope en l'air avec ce sourire enfantin qui faisait sa particularité. J'avais toujours été très proche de mon père, il était à la fois mon modèle, mon ange gardien et mon meilleur ami. Malgré tout, j'aurais eu besoin de ma mère en ce soir où les projecteurs allaient être rivés sur moi. C'était la première fois que je me produisais dans une salle qui accueillait autant de monde et la peur me nouait le ventre au fur et à mesure que le temps passait. Je me regardais dans la glace, voyant mes yeux de petite fille se voiler pour laisser place à un regard de braise au fur et à mesure que la maquilleuse s'occupait de moi. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, je me retrouvais sur cette immense scène à faire des arabesques, des pas chassés, des déboulés et tous ses pas que je m'étais acharnée à apprendre durant quatre ans. Je n'étais encore qu'une enfant et pourtant, je connaissais mieux la danse que la plupart des adultes, je la pratiquais depuis que je savais marcher. C'était plus qu'une passion, c'était un rêve, c'était mon avenir, c'était ma vie et je prenais très mal le fait que ma mère ne soit pas présente sauf que j'étais loin de savoir ce qu'il se passait pour elle en ce moment même. Lorsque je rentrai à la maison, le soir même, ma mère n'était pas là, elle n'avait laissé qu'un mot à mon père qui s'affola dès qu'il eut fini de le lire. Quelques jours plus tard, on me parla de bébé, d'une soeur, d'un déni de grossesse. Comme si je savais ce que ça voulait dire. La seule chose que je vis, c'est cette espèce de petite crevette pleine de peau qui semblait porter les mêmes vêtements que ma poupée.


7 SEPTEMBRE 2006,
Après le cours de danse de cet après-midi, je filai directement dans ma chambre et retirai mes pointes. J'avais recouvert mes pieds de bandages afin de ne pas être trop blessé mais les plaies étaient encore ouvertes. Je dois avouer que ça me faisait affreusement souffrir mais ce n'était rien comparé au plaisir que la danse me donnait. Depuis que j'avais 2 ans, je jouais déjà la future danseuse étoile et bien que mon rêve soit utopique, j'étais persuadée que je pouvais y arriver, un jour la danse deviendrait mon métier. Sans ça, je mourrerais. Alors que j'étais occupée à me changer, la tornade Louna fit son apparition dans ma chambre. Louna ? C'est ma soeur, la petite crevette recouverte de peau, vous vous souvenez ? Et bien, c'est elle sauf qu'elle a bien grandi depuis. « Joy, t'en as pas marre de te torturer avec tes foutus ballets, tu ne sors jamais nulle partie, t'es maigre comme un clou et à force de tirer tes cheveux en arrière, ils ne ressemblent plus à rien. » Je lui lançai un regard noir avant de me lever pour détacher mes cheveux, justement. J'adorais ma soeur mais elle m'énervait quand elle commençait à me juger de la sorte. De plus, elle était loin d'être un exemple à suivre. À seulement quatorze ans, elle passait déjà ses nuits dehors à faire les 400 coups avec sa bande. « J'ai encore le droit de faire ce que je veux, je me trompe ? Sans oublier que t'es vraiment mal placée pour me faire une réflexion. Moi, au moins, j'ai de l'ambition ! » Je me tournai alors vers elle et la vit qui s'était assise sur son lit, toute penaude. Elle était prête à pleurer, je le voyais, je la connais, je le sentais. « La vérité, c'est que tu me manques, c'est tout.. » Je m'assis alors à côté d'elle et déposai ma tête sur son épaule avant de lui prendre la main. Je suis parfois un peu froide avec elle mais, au fond, elle est ce que j'ai de plus précieux. « Je te demande pardon, petite soeur.. Je sais que je ne suis pas très présente pour toi mais.. C'est que, pour une fois, j'ai vraiment l'impression d'être douée pour quelque chose et.. Je ne suis pas prête à renoncer à tout ça. » « Ouais, je comprends. C'est juste que c'est difficile de partager sa soeur. Même avec quelque chose d'intouchable. Je te demande juste de me promettre de ne jamais m'abandonner, promis ? » « Promis. » Elle me tendit alors son petit doigt, que j'étreignis avec le mien. C'était notre rituel, notre pacte, notre "truc à nous".


23 JUIN 2008,
« Mademoiselle Mackenzie, je peux vous parler une minute ? » « Bien sûr, Lily, mais je t'ai déjà dit de m'appeler Joyce. » Me souriant légèrement, ma petite élève me prend la main et m'emmène un peu plus loin. C'est fou ce qu'elle peut me faire penser à moi, petite. Certes, je ne suis pas devenue une grande danseuse reconnue comme je le souhaitais mais le métier que j'exerce me passionne encore plus. J'adore voir leur visage s'émerveiller quand elles finissent par réussir le grand écart ou que je les choisis pour représenter notre club. Une fois dans le grand gymnase où on a l'habitude de répéter, la petite m'emmène jusqu'au miroir avant de finir par me lâcher la main. « Vous m'en voudrez beaucoup si je décide d'arrêter la danse ? » J'avoue que pour le coup, elle me surprend. Lily est une de mes meilleures élèves, elle se donne toujours à fond dans ce qu'elle fait et la danse a vraiment l'air de la passionner. « Bien sûr que non, Lilypuss'. Mais, pourquoi est-ce que tu veux arrêter ? » « Je veux un amoureux et des bébés, pleins de bébés. Et puis un chien peut-être. » Je souris, ne comprenant pas vraiment où elle voulait en venir. « Tu peux très bien avoir tout ça tout en gardant ta passion pour la danse. » « Je ne crois pas, non. Vous vous êtes toujours entrain de sourire, vous respirer la joie de vivre et dès qu'on vous voit, on ne peut s'empêcher de sourire. Mais vous n'avez pas de mari, d'enfants ou d'animaux. Vous n'avez que la danse. » Je baissai les yeux sur mes ballerines, c'est fou ce que les enfants peuvent avoir raison. J'étais loin d'être malheureuse mais je n'avais tout de même pas une vie normale. C'était avant tout un choix, j'avais souvent été trahi par les hommes. Il faut dire que je les choisissais rarement bien, préférant toujours les mauvais garçons, en même temps, je n'attire qu'eux. Je finis par poser doucement ma main sur l'épaule de la petite fille. « Je te promets que tu peux avoir tout ça. Et moi aussi, je l'aurais, un jour. »

14 FEVRIER 2010,
Aujourd'hui, c'est le quatorze février. Pour la plupart des gens, ce jour représente l'amour, la tendresse, la fête des amoureux mais pour moi, c'est tout autre chose. En effet, c'est le jour de la mort de ma mère. C'est arrivée il y a tout juste un an. Et au lieu de rester là et de soutenir ma soeur et mon père, je me suis enfouie, je me suis installée dans un petit appartement à Paris. Là-bas, je suis retombée sur le voisin que j'avais lorsque j'étais petite : Nathanaël. Lorsque l'on était enfants, on se détestait au plus au point sans trop savoir pourquoi, c'était devenu un principe. Lorsqu'il a eu 12 ans, il est parti à Paris afin de poursuivre ses études mais j'étais loin de penser qu'il redeviendrait mon voisin lorsque j'ai décidé de fuir vers cette ville si envoutante. Entre l'ignorance et l'arrogance, nous n'avons jamais vraiment prêté attention l'un à l'autre, c'est pourquoi je ne me décidai pas à aller sonner chez lui. Quelle drôle d'idée d'aller sonner chez lui, me direz-vous. Et bien, figurez-vous que j'ai réussi à m'enfermer hors de chez moi. Dans le genre pathétique, on ne fait pas mieux. Je finis par me laisser glisser le long de ma porte afin de m'asseoir par terre, ramenant mes jambes vers ma poitrine. J'étais ici depuis seulement quelques mois et j'avais déjà visité tout ce qu'il y avait à visiter. Me retrouvant souvent seule, à ne rien faire, je repensais régulièrement à mon père, ma soeur et ma mère. Pour dire la vérité, ils hantaient mes pensées mais je ne pouvais me résoudre à retourner à New York. Cette ville me rappellerait bien trop de souvenirs. Vous savez ceux qui vous brisent le coeur et vous détruisent l'âme. Comme souvent depuis la mort de ma mère, je sentis les larmes dégringoler le long de mes joues, larmes que j'essuyai d'un revers rageux de la main. C'est alors que j'entendis la porte d'en face s'ouvrir et que je vis Nathanaël sortir de son appartement. À mon grand étonnement, il vint vers moi avant de s'agenouiller face à moi. « T'en as pas marre de chialer ? Je t'entends geindre de l'autre côté de la porte. » Sans lui répondre, je me contentai de lui lancer un regard noir. « Allez viens. Tu me fais presque de la peine avec tes grands yeux de chat tout larmoyants. » Il est sérieux, là ? Qu'est-ce qui lui prend ? « Bon alors, tu viens, Mackenzie ? » Sans attendre plus longtemps, je le suivis dans son appartement. Cette nuit-là, il s'occupa de moi à la perfection, ça faisait longtemps que l'on n'avait pas pris soin de moi de la sorte. Il me prépara à manger, me fit couler un bain, me prêta un de ses t-shirts et alla même jusqu'à dormir avec moi. Sans jamais me toucher. Je ne le connaissais pas au final, je ne connaissais de lui que son apparence et je l'avais jugé hâtivement. Finalement, c'est lui qui a réussi à me convaincre de retourner dans ma ville natale, me suivant tel un ange gardien, un ami, un frère.

CHAPTER II
STYLIST & PSYCHOLOGIST & PERSONAL TRAINER WANTED
Joyce a toujours été une personne à part, en primaire, déjà, elle préférait lire du Shakespeare, du Flaubert ou encore du Baudelaire plutôt que de jouer à la poupée. La jeune fille est très extravertie mais cependant très douce, elle aime faire la fête et parle assez facilement avec les gens même qu'elle ne connait pas ou à peine. Malgré sa fragilité et son côté un rien bobo, la demoiselle cache un véritable tempérament de feu. Si vous la cherchez, elle va en général rester plutôt calme et posée mais si vous toucher à sa famille ou ses amis, vous êtes foutu. Surtout qu'elle est très rancunière, notre Joy, elle pardonne tout mais n'oublie rien comme on dit et pense que le karma rattrape chaque personne. Autre chose, la petite brune est extrêmement lunatique, elle peut vous sauter dans les bras pour vous gifler l'instant d'après. Notre danseuse est aussi particulièrement têtue, lorsqu'elle veut quelque chose, elle fera tout pour l'obtenir et, bien évidemment, elle veut aussi toujours avoir raison. Elle est aussi affreusement possessive et jalouse, elle ne partage pas ses amis avec n'importe qui et encore moi ses hommes. En parlant d'amour, notre brunette est un rien fleur bleue, elle aime espérer que le prince charmant existe et qu'il finira par venir la chercher sur son cheval blanc. Naïve ? Bon, ça aussi c'est un de ses défauts, je vous l'accorde. Pour Joyce, les relations sont une des choses essentielles de la vie, c'est simple : elle a besoin d'être entourée en permanence. La solitude ? C'est la chose dont elle a le plus peur. C'est pour cela qu'elle considère beaucoup toutes ses relations aussi bien amicales, familiales, amoureuses ou purement sexuelles. Mais il y a une chose qu'on ne peut lui reprochée : Joy est une véritable passionnée. Passionnée de littérature, de danse mais également des gens. Elle peut passer des journées entières dans des bouquins ou à faire des courbettes. Tout comme elle adore rester dans une gare et regarder les gens se retrouver, se dire au revoir ou adieu. Elle est de ceux qui pensent que dans chaque humain il y a quelque chose de bon. Bien qu'elle soit sublime, comme chacun sait, ce n'est pas la beauté qui fait le charme. Vous voulez savoir ce qui fait le sien ? Ses nombreuses petites manies aussi agaçantes qu'attirantes. Elle fait partie de ses filles qui ne peuvent s'empêcher de remettre ses cheveux en place, de croiser les jambes ou de se mordre les lèvres. C'est parfois déroutant d'avoir à lui parler alors que la belle se caresse le cou ou joue du piano sur sa jambe mais étrangement c'est ce qui fait son succès chez les hommes. Sans oublier cette peur.. Car elle n'a pas peur des araignées ou des reptiles comme les autres femmes. Et oui, la phobie de la jeune femme est la route. Ne vous inquiétez pas, elle ne commence pas à péter une case lorsqu'elle est en voiture mais elle a besoin d'être du côté des maisons en permanence lorsqu'elle marche dans la rue. Si bien que de temps à autre, elle fait même changer de place la personne qui marche à ses côtés. Déroutante vous avez dit ?

CHAPTER III
WE WORK HARD
Joyce est très différrente de la plupart du personnel de chez Maxim. Certe, elle aime son métier et ça lui change de donner des cours à des mannequins plutôt qu'à des petites filles. Néanmoins, elle n'est pas du genre à tout faire pour parvenir à une ascenssion professionnelle. Elle a certaines valeurs et fait la part des choses, ne melant jamais vie professionel ou privé, elle passe un peu pour la fille intouchable au sein de l'agence. Mais qui sait, peut-être que quelqu'un la fera succomber ? De nature sociable, elle n'a en général pas de problème avec les mannequins dont elle doit s'occuper mais comme partout, il y en a qu'elle ne peut supporter : les bimbo qui se prennent pour des reines ou les matcho qui se croient tous permis par exemple. Quoi qu'il en soit, Joyce est différente, particulière, c'est peut-être ça qui la fera découvrir. Joyce a toujours été passionnée par son métier, il va de soi qu'elle donne donc le meilleur d'elle-même et n'est pas spécialement motivée par l'argent vu qu'elle est la riche héritier d'un avocat réputé. Elle a d'ailleurs tendance à croire que c'est pour cela que les hommes s'interessent à elle.


Dernière édition par Joyce I. Mackenzie le Jeu 30 Juin 2011, 11:02, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEvey M. Scott

LION
Heart


Nombre de messages : 181
EMPLOIE : Photographe
CÔTÉ AMOUR : Son chat
CÔTÉ AMIS : La plus parts des habitants de Londres
LIL' PIC :


Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »   Jeu 30 Juin 2011, 09:45

Bienvenue M'zelle <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarJoyce I. Mackenzie

JOY ▬ dancing with myself


Nombre de messages : 23
EMPLOIE : Professeur de danse et de maintien
CÔTÉ AMOUR : Cherche toujours
LIL' PIC :
On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur. [Hell]


MessageSujet: Re: ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »   Jeu 30 Juin 2011, 09:50

PORTMAN (a) Merci (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEvey M. Scott

LION
Heart


Nombre de messages : 181
EMPLOIE : Photographe
CÔTÉ AMOUR : Son chat
CÔTÉ AMIS : La plus parts des habitants de Londres
LIL' PIC :


Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »   Jeu 30 Juin 2011, 09:56

Sophia Bush *_____*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarJoyce I. Mackenzie

JOY ▬ dancing with myself


Nombre de messages : 23
EMPLOIE : Professeur de danse et de maintien
CÔTÉ AMOUR : Cherche toujours
LIL' PIC :
On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur. [Hell]


MessageSujet: Re: ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »   Jeu 30 Juin 2011, 11:14

Je pense avoir fini ma fiche (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarNick Silver's
LE GRAND N.I.C.K.Y
Nombre de messages : 419
EMPLOIE : Représentant de Maxim

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »   Jeu 30 Juin 2011, 11:58

Ta présentation est sublime , tu as une plume incroyable !!!! ____ Je te lirais encore pendant une heure.
Mais il y a un hic , je n'ai pas compris ton emploi au sein de Maxim.
Des cours de danses aux mannequins ? On pourrait dire que tu est professeur de danse dans ta vie extérieur et que parfois , tu est appelée à Maxim comme soutient technique de plateau ou pour styliste de décors.

I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM



I'm too sexy for my shirt too sexy for my shirt
So sexy it hurts
And I'm too sexy for Milan too sexy for Milan
New York and Japan

And I'm too sexy for your party
Too sexy for your party
No way I'm disco dancing

I'm a model you know what I mean
And I do my little turn on the catwalk
Yeah on the catwalk on the catwalk yeah
I do my little turn on the catwalk

I'm too sexy for my car too sexy for my car
Too sexy by far
And I'm too sexy for my hat
Too sexy for my hat what do you think about that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarJoyce I. Mackenzie

JOY ▬ dancing with myself


Nombre de messages : 23
EMPLOIE : Professeur de danse et de maintien
CÔTÉ AMOUR : Cherche toujours
LIL' PIC :
On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur. [Hell]


MessageSujet: Re: ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »   Jeu 30 Juin 2011, 12:06

Moooh merci, t'es adorable En fait, je pensais plus à une prof de maintien pour Maxim et prof de danse à l'extérieur. Elle leur apprendrait à marcher avec grace et élégance (: Mais si ça ne va pas, j'suis pour ton idée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarNick Silver's
LE GRAND N.I.C.K.Y
Nombre de messages : 419
EMPLOIE : Représentant de Maxim

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »   Jeu 30 Juin 2011, 12:08

Oui professeur de maintien j'aime beaucoup ça me va et Joyce pourrait également parfois donner son avis sur les concepts de décors devenant un avis important pour le directeur de la section grace à son goût pour le concept.

Et avec ça tu est VALIDÉE

I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM



I'm too sexy for my shirt too sexy for my shirt
So sexy it hurts
And I'm too sexy for Milan too sexy for Milan
New York and Japan

And I'm too sexy for your party
Too sexy for your party
No way I'm disco dancing

I'm a model you know what I mean
And I do my little turn on the catwalk
Yeah on the catwalk on the catwalk yeah
I do my little turn on the catwalk

I'm too sexy for my car too sexy for my car
Too sexy by far
And I'm too sexy for my hat
Too sexy for my hat what do you think about that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarJoyce I. Mackenzie

JOY ▬ dancing with myself


Nombre de messages : 23
EMPLOIE : Professeur de danse et de maintien
CÔTÉ AMOUR : Cherche toujours
LIL' PIC :
On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur. [Hell]


MessageSujet: Re: ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »   Jeu 30 Juin 2011, 12:10

MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarChace Robinson

Nombre de messages : 165
EMPLOIE : Photographe

MessageSujet: Re: ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »   Jeu 30 Juin 2011, 12:12

Bienvenue chez les fous miss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarJoyce I. Mackenzie

JOY ▬ dancing with myself


Nombre de messages : 23
EMPLOIE : Professeur de danse et de maintien
CÔTÉ AMOUR : Cherche toujours
LIL' PIC :
On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur. [Hell]


MessageSujet: Re: ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »   Jeu 30 Juin 2011, 12:15

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarJulian C. Mayers

CHAOS
control my mind


Nombre de messages : 3602
EMPLOIE : on top of the rock !
CÔTÉ AMOUR : une certaine secrétaire
CÔTÉ AMIS : Suzanne - Nick - Shanna - Skyrme - Evey
LIL' PIC :


Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »   Jeu 30 Juin 2011, 12:34

Bienvenue !

Amuse toi bien Very Happy

I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citylove-gallery.e-monsite.com/
avatarRobyn S. Kimmel

l o o k for the girl
with the broken s m i l e


Nombre de messages : 127
EMPLOIE : stagiaire pour Bryan Colletti
CÔTÉ AMOUR : libre comme l'air..
LIL' PIC :

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »   Jeu 30 Juin 2011, 18:39

avec un peu de retard.. certes, mais bienvenue quand même ♥
sophia (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

★ Joyce « - Vous croyez aux miracles, mademoiselle ? - Pas aujourd'hui, non. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Vous croyez tout savoir sur Naruto ? (petit questionnaire)
» Vous croyez que j'aurais jamais mis ma présentation, EH BEN NON JE L'AI FAIT, LE CHANGEMENT C'EST MAINTENANT || Kit
» bonjour mademoiselle sa vous direr un liens avec moi?
» Deuxième cible : Vous êtes en état d'arrestation
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maxim, le RPG :: Votre fou à vous :: Présentations :: Présentation validée-