AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Flying far far away [Shana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarJulian C. Mayers

CHAOS
control my mind


Nombre de messages : 3602
EMPLOIE : on top of the rock !
CÔTÉ AMOUR : une certaine secrétaire
CÔTÉ AMIS : Suzanne - Nick - Shanna - Skyrme - Evey
LIL' PIC :


Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Flying far far away [Shana]   Jeu 21 Avr 2011, 22:12

Il devait bien être minuit passé. Julian dormait de son côté du lit et à ses pieds, il y a avait ce cher Max qui rêvait profondément en agitant ses petites pattes dans plusieurs sens. Son Blackberry comme toujours sous l’oreiller dans le nuit silence vibra pendant deux secondes, ce qu’il faisait pour les messages textes. Cela le réveilla et il plongeât sa main sous l’oreiller. Comme avant Julian gardait son cellulaire sous son oreiller. Cependant, il avait à présent des raisons pour le faire étant donné le décalage horaire. Il pouvait toujours aussi mentionner des problèmes avec Maxim, il était tout de même le directeur du magazine. Il regarda le message qu’il avait, c’était un rappel pour son vol vers New York qui était dans pas moins de 5 heures. Il avait sa valise à faire dans le pur silence de la nuit sans réveiller Shanna qui était tout à côté de lui. Il se tourna vers Shanna en cachant la lumière de son cellulaire. Elle dormait encore ou faisait semblant. Max quant à lui, il dormait paisiblement. Il s’assit sur le lit lentement en fessant tout pour ne réveiller aucun des deux. S’il réveillait son chien, il avait des chances que ce dernier réveille Shanna en bougeant où n’importe quoi d’autre. Il ramena une jambe vers lui en premier surveillant la réaction de son chien. Il ne réagit pas, ouf ! Il ramena son autre jambe, mais il se rendit compte que Max avait sa tête sur celle-là. S’il bougeait sa jambe, il le réveillait forcément. Il évalua la situation rapidement. Il flatta son chien adoré lentement ce qui lui fit ouvrir grand les yeux. Il fit comprendre de rester tranquille et couché Lorsqu’il retira sa jambe pour se lever et marcher à pas de loup. Il se dirigea vers la salle de bains pour faire croire à Shanna qu’il avait seulement envie. Il était dans son beau pyjama constituer d’un boxer et d’un chandail blanc. C’était plutôt séduisant avec ses cheveux en bataille étant donné qu’il venait de se réveiller. Dans la salle de bains, il prit ses produits et les mit sur le coin du comptoir tout ensemble. Il avait tout pour se raser et se doucher. Une chance qu’il avait regardé, il lui manquait tous ses produits pour les cheveux. Sans ceux-ci, suicide garantit pour mister Mayers. Dans la pharmacie, il sortit de tous ceux dont il avait besoin ce qui doublait le petit paquet de produit sur le bout de la vanité. Enfin, il avait tout se dit-il. Il avait préalablement placé la valise dans le placard à un endroit subtil, mais facile d’accès. De cette façon, il ne risquait pas de tout faire tomber ou encore de la chercher dans la noirceur pendant deux heures. Il réussit à sortir la valise sans grandes embuches, Max regardait chaque mouvement que son maitre faisait très attentivement. Il alla déposer sa valise dans le corridor toujours à faisait très attention à chacun de ses pas. C’est en revenant qu’il se cogna contre le coin de son bureau. Il ne put s’empêcher de sortir un petit son ce qui fit dresser les oreilles de son chien qui en voyant la blessure intense de son mettre se leva sur le lit. Il se secoua ensuite et sauta sur le plancher en tant que Docteur Max ! Il était au service des pauvres maitres qui subissait la violence de leur propre bureau.

- Max, non, shhh !

Chuchota-t-il à son chien qui était bien content de voir son maitre réveiller. Il se pencha et leva Max dans ses bras de cette façon, il ne pouvait plus faire de bruit en marchant.

I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citylove-gallery.e-monsite.com/
avatarShanna Cortez

Nombre de messages : 349
EMPLOIE : Directrice du mannequinat

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Flying far far away [Shana]   Jeu 21 Avr 2011, 22:58

Shanna était bien endormie dans le lit de mister Mayers. Oh elle avait eu une grosse journée aujourd'hui. Ce n'était pas que le travail avait été pénible , non bien au contraire, elle avait simplement été débordée. La directrice pour sa part préférait l'ambiance de Londres à celle de New York. Ici , les gens travaillaient pour de vrai , elle n'avait pas à courir après ses mannequins et les sortir des cabines tandis qu'elles fricotaient avec des individus qui n'avaient pas à être là. Ou encore, elle n'avait pas à subir les plaintes incessantes et les crises de ses employées comme quoi on leur avait trouvé du gras sur les cuisses et qu'elles ne pouvaient donc pas poser dans cet état. Non , à Londres tout était différent. Les mannequins arrivaient , elles savaient pourquoi elles étaient là , il y avait quelques divas mais on faisait avec , si elles étaient trop exigeantes, on les remplaçaient tout simplement. À New York, Shanna se rappelait qu'elle perdait parfois un bon moment de sa journée à discuter avec une employée pour la convaincre de faire son shoot , que le photographe attendait pour rien. Maintenant , la directrice avait moins de temps libre mais au moins , les choses se faisaient bien et même que parfois, elle arrivait à prendre de l'avance. À ce moment là , elle pouvait s'offrir un peu de détente, profitant d'une fin de semaine dans un centre de massage et de relaxation , se prêtant à quelques petits soins bien mérités.

Pour vous dire franchement , elle menait la belle vie à Londres. Aujourd'hui , elle avait terminé quelques shoots, puis elle avait eu une rencontre avec la presse puisque Maxim lançait un nouveau projet de bénéfice pour l'ouverture d'un nouvel hôpital dans la ville. Ainsi , Shanna et quelques-unes de ses employées posaient quelques clichés afin de promouvoir la promotion de la grande soirée bénéfice qui allait être organisé et la presse désirait publier ce projet afin de leur faire de la publicité et attiré plus de personnes lors de cette soirée qui s'annonçait enrichissante. Il y avait deux autres directeurs qui l'aidait là-dedans , oh ça ne partait pas de leurs initiative, c'est une idée du fondateur de l'organisation qui l'avait proposer à Maxim en leur disant que cela pourrait améliorer leur image et Julian avait accepté. Shanna s'y amusait bien , elle avait eu beaucoup de plaisir à organiser un shoot comme ça , bénévolement. Seulement , après toute cette rencontre , les grands sourires et les belles postures , la directrice était crevée. Surtout que par la suite , elle était sortie pour promener Max , accompagnée d'une collègue pour magasiner une nouvelle robe pour la soirée bénéfice. On ne pouvait pas dire que Shanna appréciait vraiment cet animal seulement , elle le tolérait. Elle n'avait rien contre Max seulement , elle n'aimait pas les chiens tout simplement. Pour sa part, elle préférait les oiseaux. Elle était plus attirée vers les volières avec des oiseaux chanteurs ou encore, elle aurait voulu un perroquet. Elle n'avait pas encore parlé de cette idée à Julian, de s'acheter un perroquet. C'est que la directrice ne s'était encore décidée ce qu'elle voulait entre la volière ou son compagnon parlant. Lorsqu'elle aurait une idée fixe, elle proposerait surement l'idée, au risque que Julian ne la regarde étrangement. D'ailleurs, elle avait vu tout à l'heure, lors de sa promenade avec le compagnon canin de Julian , un Ara Hyacinthe. Il s'agit d'un perroquet entièrement bleu , un beau bleu royal avec du jaune vif autours des yeux. Elle l'avait vu lorsqu'elle était entrée dans la boutique pour prendre un biscuit pour Max. En remarquant l'intéressement de la directrice, la caissière lui avait précisé qu'il se nommait Monsieur Jack. Shanna s'était contentée de sourire et de payer les bonbons de Max.

Seulement , la directrice avait le sommeil léger ce soir-là , elle pensait aux nouvelles idées de concept photo pour la soirée bénéfice, ils avaient annulés le dernier cliché et il fallait quelque chose de plus fort pour renforcer le message. Shanna tenait à ce que cela ne soit réglé avant les temps alors elle comptait y penser jusqu'à ce qu'elle n'ai enfin trouvé. Vous vous douterez donc qu'avec cette réflexion à l'esprit , son sommeil ne tarda pas à être dérangé par le bond du chien hors du lit. Shanna grimaça un peu et leva un peu sa jambe de manière lasse. Elle comptait se rendormir jusqu'à ce qu'elle n'entende la voix de Julian, non pas à coté d'elle mais plutôt loin dans la pièce. Elle fronça les sourcils et releva un peu la tête , la tournant vers la droite en direction de la porte et par la même occasion, vers le directeur qui tenait son chien. Elle passa une main contre sa chevelure brune , les yeux mis-clos et la fatigue régnant dans le timbre de sa voix.

- Mi amor , qu'est-ce que tu fais ? Il est près de minuit et demie

Lui déclara t-elle de son accent espagnol , observant le cadran un court instant afin de justifier ses paroles. Elle savait que Julian aimait son chien mais elle était d'avis que ce n'était pas le moment de jouer. Il y avait des moments pour tout dans la vie et là c'était le moment de dormir xD.


Dernière édition par Shanna Cortez le Sam 30 Avr 2011, 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarJulian C. Mayers

CHAOS
control my mind


Nombre de messages : 3602
EMPLOIE : on top of the rock !
CÔTÉ AMOUR : une certaine secrétaire
CÔTÉ AMIS : Suzanne - Nick - Shanna - Skyrme - Evey
LIL' PIC :


Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Flying far far away [Shana]   Lun 25 Avr 2011, 01:01

Julian savait très bien que c’était le moment de dormir. C’était vrai qu’il lui était déjà arrivé de se lever en pleine nuit d’aller se promener avec Max ou d’aller jouer avec lui dans le parc. Il avait toujours de légères crises d’insomnie ayant une vie normale et trop de sommeil à comparer ce qu’il avait. C’était ses anciennes habitudes qui revenaient à la surface. Cependant, c’était au maximum une fois par mois et dans ces cas-là, il réussissait toujours à ne pas la réveiller. Lors de ces quelques fois, il se glissait lentement hors du lit en faisant très attention pour déplacer Shanna et Max. Il disait bien à ce dernier de ne pas bouger. Il s’habillait hors de la chambre sans mettre ses souliers. Étant sur ses pieds et hors du lit, il prenait Max dans ses bras et l’emmenait jusqu’en avant de la porte. C’est seulement à ce moment qu’il mettait ses souliers et la laisse de Max. Il pouvait donc sortir avec son meilleur ami. Lorsqu’il revenait, il devait faire tout aussi attention. C’était les mêmes gestes en partant de la fin. Il enlevait ses souliers et la laisse de Max en lui disant de ne surtout pas bouger. Habituellement, le pauvre chien était fatigué, il aurait certainement préféré dormir, mais des moments avec son maitre chéris valaient toutes les siestes du monde. Julian allait remettre Max au pied du lit toujours en lui disant de rester là et de ne surtout pas sauter hors du lit comme il venait de le faire. Il se remettait en pyjama et se glissait lentement dans le lit en tentant de reprendre sa position initiale. Souvent, il mettait directement Max sur lui pour éviter qu’il ne marche sur le lit. Max n’avait que très rarement de la compassion pour les gens qu’il piétinait lorsqu’une envie soudaine lui prenait. Ce n’était certes pas son maitre qui pourrait lui apprendre ce genre de chose, car lui même n’avait pas honte de tout faire lors d’une envie soudaine.

Julian devait encore une fois réfléchir vite et de trouver un prétexte pour être debout avec Max à cette heure de la nuit. Il avait pensé plusieurs jours avant à des plans pour plusieurs situations. Par exemple, s’il se retrouvait à New York en face de Caithy, il ferait le caméléon. Autrement dit, il essayera de passer inaperçu ou de se cacher par tous les moyens possibles. Ensuite, il avait prévu un plan si Nick se montrait trop collant et qu’il avait perdu toute sa patience d’antan. Il lui ferait croire que son vol était plus tôt ou que Warren avait désespérément besoin de lui. C’était le même plan prévu au cas où Suzanne se montrait trop …. Elle-même … Cependant, il n’avait jamais pensé à ce qu’il pourrait dire si Shanna se réveillait à cause de lui ou de Max. Il avait préalablement écrit un petit mot trouvant l’idée pas si mal. Ce n’était pas un grand mot, mais un petit papier avec quelques mots. Il l’avait écrit ce disant qu’il aurait encore moins envie de le faire en pleine nuit dans le noir. De plus, elle n’apprécierait pas un texto un peu plus tard. Qu’est-ce qu’il faisait donc ? Heum … C’était une mauvaise idée de dire qu’il voulait jouer avec Max, elle serait désespérée et elle voudrait discuter de son voyage d’affaires et peut-être même venir avec lui. Elle devait bien avoir des gens qu’elle voudrait revoir là-bas. Sinon, elle viendrait que pour le surveiller ou l’embêter en prétextant qu’elle s’ennuyait de sa grande amie Rébecca. Qu’elle folle celle-là !

La lumière était légèrement allumée dans le corridor et la porte entre ouverte. Il pouvait donc voir la grimace de Shanna et sa fatigue en plus de l’entendre. À son commentaire, il regarda Max dans ses bras qui devait penser qu’ils iraient faire une activité nocturne. Il était bien joyeux d’être dans les bras de son maitre. Julian un peu moins que cela ne soit pas à son horaire à ce moment précis. Mister Mayers donnait l’impression d’être pris sur le fait en plus d’être un peu perdu. Son expression faciale était adorable comme celle des enfants.

- C’est Max ...

Dit-il piteusement sans parler trop fort comme si encore quelqu’un dormait dans la pièce. Il s’envasât vers le lit et y déposa Max. Ce dernier ne comprenait plus rien, il devait se demander pourquoi elle était réveillée et comment ça, ils n’étaient pas déjà devant la porte. Il avança jusqu’à Shanna et l’embrassa se disant qu’elle se tairait pour au moins quelques secondes. Ensuite, ça serait ensuite … Il essayait de penser à une manière de dire les choses pour qu’elles ne paraissent pas comme elles le sont. Il devait se montrer gentil et plus qu’à l’habitude pour ne pas la mettre en colère ou quoi se soit d’autre. Cependant, il ne devait pas éveiller de soupçon contre lui. Une tâche très difficile l’attendait. Il devait profiter de sa fatigue réalisât-il coller à ses lèvres.

I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citylove-gallery.e-monsite.com/
avatarShanna Cortez

Nombre de messages : 349
EMPLOIE : Directrice du mannequinat

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Flying far far away [Shana]   Sam 30 Avr 2011, 13:02

La directrice observa longuement le co-directeur à travers ses yeux mi-clos et cette fatigue qui lui traversait l'âme. Pour sa part , elle croyait simplement que Julian s'était levé afin de manger quelque chose ou de simplement faire un tour à la salle de bain et qu'en revenant , il avait prit son chien adoré dans ses bras pour éviter que celui-ci ne saute sur le lit comme il le faisait bien souvent. Cette manie chez cet animal avait tendance à faire rager la directrice, elle qui n'aimait pas tellement les animaux , n'appréciait pas non plus quelques aspects chez eux. Pour les chiens c'était le fait de sauter sur le lit ou de quémander de la nourriture tandis qu'on était à table. Pour les chats c'était leurs atroces griffes qu'ils plantaient dans les canapé et même lorsque ceux-ci étaient dégriffés , cela énervait tout de même la directrice de les voir faire le même mouvement avec leur pattes contre les meubles , comme s'ils tentaient de se soulager eux-même , sans leurs armes acérés , qu'ils pouvaient toujours donner une impression de destruction. Les oiseaux c'était bien facile , leurs cris incessant , les rongeurs c'était la senteur qu'ils laissaient , les reptiles , leur manque de vivacité et les poissons quant à eux , c'était lorsqu'ils décédaient et qu'il fallait aller les chercher pour les jeter à la toilette.

Pourtant , elle parut attendrie par ses paroles, cette petite expression perdue qu'il portait au visage agencer à ses cheveux frisés en bataille le rendait adorable. La directrice ne put lui porter aucun soupçons avec cette allure là , dans ses boxers et et son t-shirt blanc qui lui donnait des allures de petit garçon. Shanna trouvait parfois qu'il était insupportable , que ce soit lorsqu'il portait des soins digne de la paranoïa à son chien ou lorsqu'il passait beaucoup de temps au gym au lieu de venir avec elle voir Bill et Paula , leurs adversaire de tennis. Oh et il ne fallait pas non plus oublier cette abominable manie qu'il avait de ne pas savoir où placer ses priorités. Pourtant , madame Cortez faisait avec , parce qu'après-tout , elle rêvait de cette place à ses cotés depuis un bon moment déjà et maintenant qu'elle l'avait , il n'était pas question qu'elle recule. Elle conservait ce statut pour de très bonnes raisons , de un , elle ne voulait pas qu'il la transfère à New York , elle ne voulait surtout pas retrouver cette ambiance folle d'employés incompétents. Ensuite, le porte-feuille jouait pour beaucoup , avec Julian Mayers, elle pouvait se permettre de s'offrir de beaux week end dans un centre de massage et de relaxation, elle s'achetait de beaux vêtements et accessoires de marques qu'elle magasinait en assistant à des défilés de mode, activité qu'elle appréciait particulièrement ses dernier temps. Et pour finir , cet homme lui offrait une très belle image et un très beau nom. Elle apparaissait parfois sur des photographies de paparazzis lorsqu'elle était accompagnée de mister Mayers et elle se régalait de lire les potins qu'on lançait sur eux, elle , ça la faisait rire.

Pourtant , là tout de suite, à le voir dans cet ensemble enfantin et totalement mignon , la directrice oubliait toutes les petites choses qui le rendait quelque fois insupportable. Lorsque le directeur posa son chien sur le lit , Shanna bougea un peu afin d'éviter que l'animal ne lui piétine les pieds , celui-ci n'ayant pas le moindre intérêt pour le confort des autres, quel enfant gâté ce chien-là ! Elle l'avait déjà dit à Julian qu'il gâtait trop Max mais celui-ci était demeuré sourd à ses propos. Puis , lorsque Julian s'approcha d'elle , la directrice souria légèrement attendrie, se redressant un peu afin de se retrouver assise sur le lit pour recevoir le baiser de son querido (cheri en espagnol) en posant une main contre sa nuque. Puis , elle se recula de très peu afin de le regarder , elle pencha un peu la tête de manière épuisée.

- Allez, reviens dormir querido

Dit-elle à voix basse non pas pour réveiller personne mais simplement parce que sa gorge sèche et sa fatigue l'empêchait dans l'heure de parler plus fortement. D'ailleurs , elle songeait que tant qu'à être réveillée, elle pouvait bien aller se prendre un bon verre d'eau histoire de s'hydrater un peu. Puis , elle tapota la place à coté d'elle d'une main afin d'insister un peu le directeur à venir la rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarJulian C. Mayers

CHAOS
control my mind


Nombre de messages : 3602
EMPLOIE : on top of the rock !
CÔTÉ AMOUR : une certaine secrétaire
CÔTÉ AMIS : Suzanne - Nick - Shanna - Skyrme - Evey
LIL' PIC :


Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Flying far far away [Shana]   Lun 02 Mai 2011, 01:05

Julian devait encore penser vite. S’il s’assoyait à côté d’elle, il serait pris et devrait faire semblant de dormir pendant une bonne heure. Ensuite, il faudrait trouver un moyen de s’enfuir avec Max vers les États-Unis. Il devait profiter de la fatigue de sa copine. Donc lorsqu’elle se recula un peu pour lui parler, il la regarda avec ses beaux yeux noisette pendant l’instant de deux millièmes de secondes. Il l’embrassa dans le cou doucement en la flattant tout aussi doucement le haut du bras. Il se détacha à la fin de ses paroles. Shanna avait l’habitude de parler assez fort et de ne pas avoir peur de s’exprimer. Ce n’était pas parce qu’ils étaient à côté qu’elle parlerait à voix basse forcement. Il se dit que pour une personne en couple depuis plusieurs mois, il était vraiment ignorant. Il ne savait pas ce que Shanna aimait manger ou boire. En fait, il ne connaissait pas grand-chose d’elle parce qu’il n’y avait jamais fait attention. Et oui, il était pitoyable, mais c’était son choix. Il ne savait pas vraiment comment agir ou qu’est-ce qu’il pouvait proposer. Bon, habituellement les gens prennent quoi la nuit ? … Julian était étrange dû à sa vie avec Suzanne et Nick, il avait donc pris l’habitude de prendre du jus la nuit ou encore de faire des tisanes pour essayer de dormir et des fois, c’était Suzanne qui en voulait. Entre les coups de Nick et les ongles de Suzanne un peu partout sur son corps, ça ne lui dérangeait pas tellement de devoir se lever. Qu’on lui permette de se lever, pour être juste. Étant au milieu, il ne pouvait pas faire ce qu’il voulait. Suzanne se plaignait qu’il marchait sur elle et Nick aussi même si ce n’était pas le cas parce que Suzanne avait le droit de se plaindre, il marchait un peu sur elle sans grand remords. Elle lui criait ensuite dessus parce qu’elle était à côté de Nick. Des nuits horribles et souvent bien trop courtes. Il se dit qu’elle ne voudrait certainement pas manger, elle lui avait bien précisé que ce n’était pas une bonne chose à faire. De plus, il était le seul à fumer surtout en cachette …

- Tu veux quelque chose à boire ?

Dit-il gentiment en hésitant un peu. Même très gentil avec la voix toute douce qu’il avait prix. Ce n’était pas le ton qu’il prenait avec Max, mais c’était dans le même sens. Ça lui donnait un côté bien avenant qui n’était pas vraiment lui … Shanna devait le savoir depuis le temps que ce n’était pas vraiment dans son caractère et sa personnalité que de penser aux autres et de faire attention à leurs désirs. Sauf si ces personnes étaient de race canine et se nommaient Max XD Il montrait plus ou moins clairement qu’il n’avait pas envie de dormir et qu’autre chose le travaillait. Il se rendit compte qu’il était bien trop gentil contrairement à son habitude. Quelques minutes auparavant, il était de l’autre côté du lit à dormir. C’était trop louche, il ne devait pas se montrer trop gentil, elle saurait éperdument qu’il avait anguille sous roche.

- Tu sais, je suis déjà debout, profites-en.

Ce n’était pas son ton le plus gentil, mais Shanna le connaissait bien. C’était un ton assez neutre. Il sous-entendait bien dans sa manière de dire ce commentaire que cela n’était dû qu’à un alignement des planètes spécial et qu’elle devait en profiter pour le peu de fois que cela allait arriver. Julian devait avoir atteint son cotât de la soirée, il n’avait pas assez accordé d’attention à Max depuis les 5 dernières minutes. Ou bien, Max était un peu égocentrique et il pensait qu’il méritait sa place à présent. Ils s’étaient embrassés, c’était suffisant. Monsieur le chien avait décidé au tout début de se coucher se disant que son maitre adoré allait venir se recoucher et qu’il pourrait enfin bien dormir sans entendre plein de bruit. Cependant, son maitre n’avait pas fait ce qu’il était entendu de lui et il était aller voir Shanna. Julian n’avait jamais accepté que Max considère Shanna comme sa « maman » ou quoi ce soit d’autre. Selon Julian son nom était suffisant à son titre. Max étant le centre de l’univers et désabusé de l’action de son maitre, il se leva quelque peu pour se tourner vers eux. Il leva légèrement le museau vers son maitre sachant qu’il était bien le seul au monde qu’avec un seul regard, il pouvait faire sourire le pire hypocrite de Maxim. Julian du coin de l’œil vit Max quémander un peu d’attention. Il regarda Shanna en attente de sa réponse avec un sourire qu’il retenait de force. Il avait toujours trouvé adorable de voir Max jaloux en se mettant constamment entre lui et ses copines. Depuis qu'il était avec Shanna, il avait arrêter de le faire ... Il ne savait pas pourquoi ... Il tendit lentement la main vers Max pour lui flatter la tête. Il finit par tourner un peu plus la tête avec un sourire qu’il ne pouvait pas réprimer plus longtemps. Il avait un petit air honteux, il savait que Shanna n’aimerait pas qu’en pleine conversation, il se mette à accorder toute son attention à son chien. Elle lui avait parlé quelques fois qu’il gâtait trop Max. Il le savait et monsieur le chien tout autant. Il n’avait pas réagi à ses commentaires faisant la sourde oreille. Cependant, il avait déjà été moins maitre gâteau, c’est en se rendant compte qu’il n’avait plus que Max, ici à Londres. C’est qu’il ne réussissait pas se dire que Shanna représentait quelque chose dans sa vie. De plus, Shanna s’était mis à aussi gâter Max suivant un peu son exemple. Il ne comprenait pas pourquoi elle tenait à passer autant de temps avec son chien, mais ça l’énervait profondément. Il avait décidé suite à cela de faire compétition à celle-ci, il n’allait pas perdre l’amour de son chien ou quoi ce soit de Maxou à cause de cette copine à défaut d’être seul.

I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citylove-gallery.e-monsite.com/
avatarShanna Cortez

Nombre de messages : 349
EMPLOIE : Directrice du mannequinat

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Flying far far away [Shana]   Ven 13 Mai 2011, 18:18

Shanna attendit quelques secondes qu'il ne vienne s'asseoir à coté d'elle pourtant il ne le fit pas. Il s'était contenté de la regarder de son regard noisette. Elle ne comprit pas vraiment se demandant réellement le pourquoi il était encore debout. Cet homme ne se fatiguait donc jamais ? Puis à la grande surprise de la directrice, il vint poser un baiser contre son cou , elle ferma un peu les yeux et souria faiblement au coin des lèvres , s'attendrissant de cette attention. Quand il se recula , elle conserva les yeux fermés durant quelques secondes avant de les ouvrir lentement pour le regarder. Il se passa donc une chose totalement étrange, Julian Mayers voulait se rendre utile , courtois et serviable. Le regard de la directrice se plissa , elle ne semblait pas du tout certaine par cette offre. Elle trouvait même que Julian devenait un peu trop chou à son goût , ce n'était pas normal xD. Oh il n'était pas méchant , son querido était tout de même correct seulement , il n'était pas attentionné au point de vraiment se préoccuper de sa petite soif en pleine nuit. Ainsi ... S'il refusait de venir dormir c'était parce qu'il .... Voulait aller lui chercher quelque chose à boire ? Ça ne tenait pas la route , il était surement en train de remplir un document à la cuisine . Elle ne l'avait jamais surpris en train de travailler en pleine nuit mais pour vous dire franchement , ce genre d'attitude ne l'étonnerait même pas venant de lui. Elle se disait qu'effectivement , ce serais bien le genre de son cher Julian Mayers de retourner à ses rapports retrouvant la routine d'autrefois. Elle espérais que non car si elle se souvenais bien de la routine du co-directeur autrefois , celui-ci devenait plus difficile d'approche n'acceptant autours de lui que sa pire ennemie , son black berry et son chien. Mais pourquoi voudrait-il retrouver tout ce labeur après avoir enfin obtenu son poste de directeur ? Est-ce qu'il s'ennuyait ? Elle ne voyait vraiment pas comment. Après-tout , ils faisaient tout de même quelques activités pour se divertir , ils jouaient au tennis avec leurs adversaires favoris Bill et Paula , il y avait quelques soupers avec des amis et quelques sorties au casino. Que voulait-il de plus ? Peut-être du changement. Shanna allait donc devoir s'investir à trouver de nouvelles idées de sorties afin de ne pas laisser son querido tomber dans la routine et se lasser d'elle.

Ce fut alors que la directrice se rappela le fond de toutes ses innombrables pensées. Julian avait terminé de parler avec cette étrange douceur et faisait désormais face à l'air perplexe de la directrice qui combattait sa fatigue par son intrigue. Tandis qu'elle ouvrait la bouche pour lui adresser la parole, il lui répondit sur un ton totalement différent que précédemment. Shanna eut subitement un recul , surprise de sa réaction. Bah voyons , qu'est-ce qui lui prenait tout d'un coup ? Oui , là tout de suite , elle venait de retrouver son cher Julian, le même qui était neutre et très peu attentionné xD. C'était simplement le changement de contraste soudain qui l'avait percutée de plein fouet. Elle arqua un sourcil et le regarda. Oui , elle avait un peu soif mais elle n'allait tout de même pas lui offrir la chance de s'en sauver aussi facilement en lui répondant ce qu'il voulait entendre. Non , il y avait quelque chose qui clochait là-dedans et peut-être qu'aujourd'hui était le fatidique jour où elle allait surprendre Julian à parler avec une autre femme sur le net ou à faire des rapports. Elle ne l'espérait surtout pas , mais si cela était vrai, il fallait qu'elle le sache autrement , elle n'allait pas pouvoir dormir de la nuit en émettant toutes sortes d'hypothèses débiles.

- Qu'est-ce qu'il y a Julian ? Tout va bien ?

Demanda t-elle simplement en le regardant un peu découragée. Elle observais sa réaction , c'était une question piège. Shanna Cortez était désormais dans le doute et une quelconque réaction douteuse de Julian exigerait qu'elle se lève et ne cherche des preuves dans la cuisine ou sur son black berry qui puisse lui prouver qu'il ne comptait pas la laisser pour une autre femme. C'était décidément la grande peur bleue de Shanna , que Julian aille voir ailleurs et ne laisse n'importe qui d'autre profiter de son riche salaire et des avantages qui venait avec. D'ailleurs, elle et Julian se prévoyait pour bientôt un beau voyage en Espagne afin de présenter son querido à sa famille. Qu'adviendra t-il de ces belles vacances s'il décidait de rompre avec elle ???? Et même s'il n'y avait pas de poulettes en vue et que ce n'était que des rapports de travail, Shanna redoutait que leur séjour en Espagne ne soit annulé à cause du travail justement. Ainsi , le flaire de madame Cortez devait être rassuré que ce fourbe Julian Mayers ne prépare rien encore. La directrice plissa des yeux à le regarder.

- Qu'est-ce que tu faisais debout au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarJulian C. Mayers

CHAOS
control my mind


Nombre de messages : 3602
EMPLOIE : on top of the rock !
CÔTÉ AMOUR : une certaine secrétaire
CÔTÉ AMIS : Suzanne - Nick - Shanna - Skyrme - Evey
LIL' PIC :


Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Flying far far away [Shana]   Ven 20 Mai 2011, 03:18

Julian se rendit compte qu’elle avait compris son petit manège. Elle se doutait que quelque chose se tramait dans son dos. Un gros « zut » entouré de quelques faux gros mots résonna longuement dans sa tête. Pendant une seconde, il eut presque un duel de regard, elle qui plissait les yeux et lui qui avait son air innocent. Il préféra flatter Max pour éviter tout soupçon. Il n’était pas retombé dans ses vieilles habitudes. Il n’avait plus depuis très longtemps continué un rapport en pleine nuit, mais la raison était plus que simple. S’il le faisait la nuit, il n’aurait pas grands choses à faire durant la journée. Shanna se plaisait dans leur nouvelle routine, Julian était seulement au point d’accepter qu’il aurait plus la même routine qu’à New York peu importe ce qu’il faisait. Il tentait du mieux qu’il pouvait d’apprécier la compagnie de Bill et Paula, mais il n’appréciait pas du tout le Tennis. Par moment ce sport pouvait combler son côté compétitif, mais ce n’était pas tant suffisant. Pendant qu’il jouait Paula aimait bien parler à Shanna de tout et n’importe quoi. Quant à Bill, il écoutait sa femme parler, ils étaient encore après aussi longtemps follement amoureux. Après un match où Julian avait eu envie de partir au moins 10 fois seulement à cause du désespoir que cela créait, ils avaient été les quatre manger au petit restaurant du country club. Après le repas principal et un peu avant le dessert, leur compagnon avait décidé de leur parler de comment ils s’étaient rencontrés, Julian devait l’avouer c’était bien romantique. Beaucoup plus que lui et Shanna, qu’après quelques semaines de convoiement et de discussions tardives, ils avaient franchi le pas et c’était tout… Par contre notre beau brun n’en était pas au point de se lasser de Shanna, il avait encore besoin d’elle pour s’adapter à Londres et de ne pas se sentir trop seul ainsi que désemparer. Elle n’avait pas à s’en faire de sa fidélité et de toutes ses choses banales selon lui. Cependant, il ne savait pas comment lui dire clairement. Après tout avec Julian, son travail est sa priorité et non pas les femmes.

Il fut fier de son petit ajout, il n’était plus aussi habitué à se montré en tant que codirecteur. Il faut dire qu’à Londres les employés travaillaient et ils ne rêvaient pas forcement tous de prendre sa place. Au commentaire de sa copine, il figea un instant. Il ne savait réellement pas quoi dire. Il hésitait entre lui dire qu’il devait absolument partir pour les États-Unis, car Nick avait de gros problèmes d’ordre émotionnel – il ne pouvait pas vivre sans une veste laide ! Sinon, il pouvait toujours continuer à tourner au tour du pot. Julian se tourna vers Maxou à sa question. Il tournât un peu la tête vers Shanna ensuite et reposa son regard sur son chien. Il ne dit rien, mais son regard pouvait facilement faire comprendre qu’il demandait à Max de répondre à sa place. Monsieur le chien ne se défila pas de cette tâche, pas le moins du monde, mais il ne comprenait pas pourquoi c’était lui qui devait répondre. Ce n’était pas sa copine, c’était celle de Julian, non mais ! Il s’avançât un peu vers son maitre pour lui donner confiance et de répondre. On avait beau dire ce que l’on voulait sur les bâtards, Max était merveilleux selon Julian sur tous les points.

- Nooonnnnn ….

Dit-il piteusement en la regardant la mine basse la tête orientée vers le sol. C’était du vrai Julian, un air piteux qui quémande avec un petit air enfantin qui pouvait que réveillé le côté maternel de Shanna. Il soupira douloureusement ensuite. N’importe quelle femme avec un tant soit peu de cœur, ce qui exclut Suzanne, le trouverait adorable. De plus, cela paraissait un moment de faiblesse extrême de sa part, les moments où habituellement les gens se rapprochent et se confient. Détrompez-vous c’est une expression déjà préparée. En fait, c’est l’expression que Julian utilise pour manipuler sa mère. Lorsqu’elle veut raccrocher le téléphone, il utilise le même ton et elle est tout simplement incapable de raccrocher pour au moins une bonne vingtaine de minutes minimum. Évidemment, il y a le petit côté surprotecteur de celle-ci qu’il faut soustraire. Plus jeune, c’était le ton qu’il utilisait lorsqu’il était malade, mais assez pour aller à l’école. Cette petite expression avait réussi un exploit, il avait réussis une fois de faire craquer son père. Il était bien jeune, mais c’était quelque chose d’extrêmement dur à faire avec son père qui se montrait toujours très austère et dur. Au téléphone, il aurait croisé les doigts dans l’espoir que cela marche avec Shanna. S’il faisait vraiment pitié, elle ne voudrait pas venir avec lui. Si Julian Christopher Mayers trouvait quelque chose de pénible à faire en lien avec son travail, c’est que cette chose l’est réellement. De plus, en faisant pitié, elle ne pourrait nullement le condamné pour quoi ce soit. Avec cet air de chien battu, comment lui en vouloir.

Elle lui posa une seconde question, il restait toujours dans son personnage qui faisait tant pitié. Il prit finalement la décision de s’asseoir à côté d’elle. Il mit sa main sur les jambes de Shanna. Il devait par contre ne pas se laisser déconcentrer et sortir de son rôle. Elle avait de belles jambes, Shanna. C’était un point positif et de plus elle était longue. Heureusement, il devait paraître un peu triste et ne pas trop vouloir parler de ce qui n’allait. Question de monter la tension et d’être insupportable comme toujours. Il regarda Shanna finalement au lieu de laisser errer son regard dans la pièce sombre. Il se dit qu’il commençait à exagérer, ce n’était pas si grave. Il chercha un instant les mains de sa compagne, mais il laissa tomber.

- Je viens d’apprendre que je dois aller à New York

Dit-il avec un air dégouter tout en restant dans son personnage de pauvre personne malheureuse. Sans réellement le vouloir, il laissa paraître un peu le stress que cela créait en lui. Retourner ne paraissait pas lui plaire le moins du monde et il regrettait sa conversation avec Suzanne. Et dire, qu’il pourrait être en train de dormir avec son chien en ce moment au lieu d’avoir une conversation tout à fait inutile. Heureusement pour lui, elle ne le connaissait pas si bien. Suzanne aurait pu percevoir cette petite différence, mais il fallait une experte en shromishologie (XD) pour savoir que ce qui trompait le plus Julian. Ce n’était pas lorsqu’il mentait qu’il se grattait le menton ou encore, qu’à coup sûr lors de grande tristesse, il ne parlait plus. C’était ses yeux bruns noisette. Dans ses yeux, on ne voyait pas la tristesse qu’il tentait de représenter pour avoir la pitié de sa copine. Ce n’était pas non plus le dégout de revoir Nick, il avait dormi avec lui tellement de fois et il l’avait vu nu trop souvent pour ressentir du vrai dégout qu’à penser à lu. C’était beaucoup plus la peur des vieux fantômes, des vieilles habitudes et tout ce qui était relié à la grosse pomme. Peut-être devrait-elle venir avec lui en fin de compte ? Il ajouta à la suite après un mini soupir.

- Pour Nick …

Dit-il en roulant des yeux. Il regarda Max à sa droite qui portait une grande attention à la conversation. Il avait droit à des cours d’hypocrisie gratuitement et cela devant le plus grand expert de tout Maxim. Il regarda ensuite la belle brune en tournant un peu la tête. Il voulait voir sa réaction, s’il avait réussi à la convaincre qu’il devait aller seul et de ne pas venir avec lui. À cette heure de la nuit, ça ne lui tenterait pas de toute façon, pensait-il.

[Woow, presque 3 pages en pleine nuit, c’est un record ! xD]

I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citylove-gallery.e-monsite.com/
avatarShanna Cortez

Nombre de messages : 349
EMPLOIE : Directrice du mannequinat

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Flying far far away [Shana]   Lun 30 Mai 2011, 15:17

Shanna demeurait attentive , elle analysait l'expression de son querido à la loupe. Généralement , la directrice utilisait cette tactique sur ses employés lorsque ceux-ci inventait toutes sortes d'excuse pour se défiler du boulot ou pour quelques kilos en trop. C'était fou tout ce que les mannequins étaient prêts à dire pour justifier leur prise de poids. « Ah ! Madame Cortez, il faut me pardonner , ça ne va pas du tout , mon chat est décédé et ça m'a mener vers une grosse déprime et si je ne voulais pas sombrer dans une probable dépression, il fallait que je plonge dans le sucre ! ». Ha ha ... Elle était bien bonne. Généralement , les patrons ne pouvaient pas accuser leurs employés de mentir sans avoir une réelle preuve de ce qu'ils avançaient mais l'analyse faciale de miss Cortez était redoutable. Elle avait prit cette tactique chez madame Ledger qu'elle avait souvent dû côtoyer lors de ses derniers jours à New York. Elle remarquait lorsqu'on annonçait à Suzanne un refus pour une raison quelconque , ce froid regard qui se glissait sur son visage, cette simple expression diabolique suffisait pour forcer son interlocuteur à tout mettre en œuvre pour ne rien lui refuser. Shanna y avait face aussi , c'était inévitable. Ces yeux perçant qui nous traverse et qui nous donne l'impression qu'elle savait tout sur nous était incroyablement intimidant. Il fallait qu'elle fasse pareil ! Ainsi , la directrice des mannequins ne paraissait pas aussi cruelle mais au moins , elle parvenait à demeurer sérieuse. Cette tactique ne semblait pas marcher sur Julian puisqu'il déviait le regard vers son chien. Elle aurait dû le savoir ! Lui qui avait côtoyé Suzanne durant aussi longtemps en était surement devenu immuniser.

La directrice voulu abandonner cette expression faciale et simplement lui demander de revenir dormir près d'elle mais ce fut à ce moment que son querido devint tout piteux et lui avoua que ça n'allait pas. Il avait eu raison de croire que l'instinct maternel de Shanna allait s'en mêler. Elle ne savait pas pourquoi mais elle avait l'impression de faire face à un profond sentiment de détresse , comme si elle était convaincue que Julian s'ouvrait à elle pour la première fois. Elle en arriva même au point d'avoir des remords quant à l’hypocrisie qu'elle jouait à son égard. Son coeur se retrouvait attendrie par cet homme. Si quelques instants plus tôt elle avait eu des soupçons sur lui et sa fidélité , voilà que tout était oublié. Elle ne pensait même plus à sa curiosité de découvrir quelques rapports que ce soit ni rien. Shanna Cortez s'était cru redoutable avec son expression sérieuse mais voilà qu'elle venait de se faire avoir sans même s'en rendre compte. Elle aurait dû le savoir que Julian Mayers était un expert un fourberie et que personne ne saurais se jouer de lui. Il n'y avait que Suzanne Ledger qui l'avait côtoyé assez longtemps pour savoir comment lui tenir tête. Shanna était nouvelle aux cotés du directeur , elle ne connaissait donc pas toute ses facettes et se laissait ainsi facilement prendre par son hypocrisie qui avait su vaincre la sienne. Elle le suivit alors du regard , lui qui venait s'asseoir à coté d'elle. Après un moment , Shanna se redressa un peu de sorte à se tenir à genoux sur le lit. Elle entoura ses bras autours du cou du directeur, le serrant contre elle de manière désolée.

- Ooohhh querido pauvre toi

La directrice posa un baiser contre le cou du directeur avant de se reculer , se tenant désormais assise en face de lui sur le lit. Elle conserva une main sur sa nuque tandis que la seconde alla prendre la sienne jouant les gentilles copines compréhensives qui s’inquiétait pour lui. Pour elle , le fait de retourner à New York était une atroce nouvelle. Le contraste serait beaucoup trop traumatisant. Ici ils étaient tranquille et l'ambiance du bureau était calme et ordonné. Quelle douloureuse expérience que de devoir faire face tout d'un coup aux employés américains toujours pressés qui ne remettait rien à temps et qui faisait des parties de football à travers le bâtiment. Elle pour sa part , compatissait pour Julian le faisant paraitre courageux de sorte à lui faire comprendre qu'elle ne serait certainement pas du voyage. Elle accepterait de voyager oui à la seule condition qu'ils soient en première classe et qu'elle n'ai pas à remettre les pieds dans cet infâmes bâtiment américain.

Ce fut alors que la directrice réalisa quelque chose. Elle regarda devant elle clignant des yeux tandis qu'elle réfléchissait. Elle savait très bien ce qui se trouvait à New York. Tout d'abord il y avait cette routine de travail incessant que Julian aimait tellement autrefois, il ne fallait surtout pas qu'il y retrouve goût et n'abandonne les activités avec Shanna. Elle aurait beaucoup trop honte d'aller rencontrer Bill et Paula toute seule. Non , elle préférait toujours que Julian ne vienne avec elle pour aller voir leurs amis. Ensuite il y avait cette diabolique Suzanne Ledger avec qui il avait partagé sa vie. Non , il ne s'était pas marié avec elle mais je dois vous dire qu'ils partageait leurs vies ensemble davantage qu'un couple marié. Shanna deviendrait hystérique à s'imaginer revoir son querido dormir avec cette femme , marcher avec elle dans les rues et manger au restaurant en sa compagnie. Il était bien plus qu’évident qu'ils allaient se tenir ensemble tous les deux lorsque Julian reviendrait. Shanna ne voulait surtout pas. Surtout que madame Ledger était une femme possessive , elle pourrait décider de garder Julian avec elle qui sait ! Ah ! Le pire était à venir ! Qu'est-ce qui se trouvait aussi à New York ? La secrétaire blonde ! Julian n'était plus avec elle depuis belles lurettes mais Shanna savait bien que c'était à cause de son départ vers Londres. Qu'adviendra t-il s'il revoyait ce sale cure-dent !? En tout cas , elle ne ferait certainement aucune faveur à Shanna. Plus la directrice songeait à tout cela et plus son regard se durcit. Elle grinçant des dents derrière ses lèvres. Il fallait qu'elle puisse avoir un oeil sur la situation. La jeune espagnole prit alors un regard tendre et un large sourire toujours aussi compréhensive tout en regardant le directeur.

- Est-ce que tu veux que je t'accompagne ? C'est bien trop triste de te laisser y aller tout seul mon pauvre amor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarJulian C. Mayers

CHAOS
control my mind


Nombre de messages : 3602
EMPLOIE : on top of the rock !
CÔTÉ AMOUR : une certaine secrétaire
CÔTÉ AMIS : Suzanne - Nick - Shanna - Skyrme - Evey
LIL' PIC :


Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Flying far far away [Shana]   Mer 01 Juin 2011, 02:34

Suzanne avait tenté mainte fois cette technique des yeux perçant tels les mangemorts dans Harry Potter ou encore plus maléfique, les Nazgûls dans le seigneur des anneaux. Cependant, ce regard froid qui traverse l’âme de sa victime n’avait jamais au grand jamais fonctionné sur notre beau codirecteur. La première fois qu’elle avait tenté ce regard sur lui, c’était à la suite de l’annonce de Richard. La journée fatidique quoi. C’était une belle soirée tout avait bien commencé malgré la mort de Joel qui était si récente, mais pour l’occasion du bal de promotion tout le monde avait oublier. Richard avait annoncé à Julian et Suzanne devant tout le monde qu’ils étaient les nouveaux codirecteurs de Maxim. C’est à ce moment précis que notre Mister Mayers est réellement devenu diabolique et hypocrite. Ce ne fut que derrière les rideaux que Suzanne lança à Julian ce fameux regard pour la toute première réelle fois. La seule réaction qu’il eut fut de se mettre à rire. Il ne pouvait pas faire autrement en voyant sa nouvelle pire ennemie tenter de percer en lui, elle qui connaissait déjà ses pires secrets et vice versa. Il avait des années d’expérience avec les airs sérieux de son père. Entre Julian et Suzanne, on ne pouvait pas dire c’était lequel qui maitrisait le plus ce regard et lequel avait appris de l’autre. Heureusement pour Shanna, il ne vit pas qu’elle tentait ceci. Il aurait bien sorti le sien et elle aurait certainement fondu de peur à son air trop sérieux et direct. Il regardait Max à ce moment, lui avec sa belle petite binette. Il n’avait pas dévié le regard c’était Max qui s’était proposer. Peut-être encore là, Julian n’aurait pas remarqué ce regard tellement, il en avait eu l’habitude.

Julian nota rapidement l’expression faciale qui changea chez la belle brune. Il retint un sourire. Paraître autoritaire, il était bon, mais il avait tellement plus de pratique quant à faire pitié. Il fut bien heureux qu’elle tombe dans ce piège. Il ne pensait pas qu’elle irait jusqu’à le serrer dans ses bras. C’était plus que bon cela. Il l’entourât de ses bras lui aussi, c’était la chose normale à faire et à cette heure de la nuit, il se serait bien endormi contre elle pour une fois. Il comprit qu’à ses paroles, elle ne voulait clairement pas retourner dans la grande pomme. Il savait que Shanna appréciait particulièrement l’ambiance de travail à Londres. Il avait remarqué qu’elle était beaucoup moins stressée lors des réunions, auparavant elle pouvait se montrer très agressive. Il ne répondit rien, car il avait tout de même planifié avec Suzanne cette rencontré pour le bien émotionnel de Nick. Il la regarda avec douceur et baissa la tête un peu vers le lit. Il ne savait plus comment mener cette conversation à terme. Comment en venir à un « bye-bye » et un baiser sur les lèvres ? Il relevât la tête et il s’aperçu que Shanna réfléchissait. Il ne savait pas s’il s’agissait d’un bon signe ou d’un mauvais étant donné qu’il ne la connaissait pas assez. Il retint sa respiration un moment s’entendant à la pire réaction possible. Il pensait qu’elle lui proposerait quelque chose de bien pire. Il fut soulagé du coup. Il lui sourit doucement. Non, il ne savait pas ce qu’il pouvait bien lui répondre. Il avait envie de sauter sur l’occasion et de lui dire de venir ainsi profitant de sa jalousie. Elle éloignerait les tracas de New York et il ne passerait pas des années avec Nick et Suzanne. Cependant, il devrait lui présenter sa famille. Ce qu’il ne souhaitait absolument pas, mais sa maman tout comme sa copine commençaient à se montrer insistantes. Si elle ne venait pas, il survivrait c’était sûr, mais les quelques jours seraient affreusement pénibles. Il l’embrassa avant de lui annoncer sa décision.

- C‘est gentil, j’aimerais beaucoup que tu viennes

Il prit une pause pour montrer qu’il souhaitait bien d’elle. De cette façon, il donnait un certain niveau d’intensité à ses paroles. Il avait dit cela très gentiment et c’était très sincère de la manière dont il le disait. Ça ne lui ressemblait pas, mais c’était à croire qu’il s’ouvrait pour la première fois à elle. Julian avait une carapace, mais beaucoup plus dur que cela. Il fallait plus que quelques gestes pour la percer, il fallait des années. Il soupira à la suite de cette légère pause. C’était le moment de lui dire qu’elle ne pouvait pas venir. Il avait décidé qu’il devait faire face à New York et sa folie en solo. Il devait seulement ramasser un peu de courage et tout le reste reviendrait naturellement, n’est-ce pas ? De plus, il souhaitait avec effrois de recroiser la blondinette qui faisait battre son cœur. Avec la femme qui partageait sa vie, il n’aurait aucune chance. Caithy serait intimidé ou toute autre raison qu’elle seule était capable de s’imaginer. Elle serait aussi bien capable d’apprécier Shanna et de la trouver gentille quand lui c’était plutôt l’opposer.

- Mais, je sais à quel point tu ne souhaites pas retourner là-bas. De toute façon, je vais être avec Nick tout le long, ça t’emmerderait.

Dit-il vraiment las comme si retourner c’était retrouver que des ennuis. Son ton de voix montrait que cela l’emmerdait royalement. Il avait des points positifs, mais il ne devait pas du tout les nommer. Elle ne paraissait pas chaude à l’idée, que tiède xD Il ne devait surtout pas rendre l’idée de la ville qui ne dors jamais attirante. Il faudrait bien qu’un jour qu’il apprenne à vivre seul sans devoir compter sur tout le monde et n’importe qui. Il se leva en tenant toujours dans sa main celle de sa compagne.

- Il faut que je fasse mes valises …

I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citylove-gallery.e-monsite.com/
avatarShanna Cortez

Nombre de messages : 349
EMPLOIE : Directrice du mannequinat

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Flying far far away [Shana]   Jeu 02 Juin 2011, 00:23

Shanna prit un petit sourire tendre lorsque son directeur favoris ( le seul qu'elle a ) lui annonça son appréciation quant à sa demande. « Moi aussi j'aimerais beaucoup que je vienne » - pensea t-elle. Ce n'était certainement pas pour le soutenir comme elle le laissait si bien paraitre , non , c'était uniquement pour avoir un oeil sur lui , pour contrôler sa vie amoureuse et ses yeux baladeurs , mêmes si parfois ils avaient bien mauvais goût. La seule et unique fois où Julian avait su apprécier une femme avec classe, c'était quand il avait accepté Shanna dans sa vie. Oui , sur ce coup-là , il avait fait preuve de jugement. La directrice ne se considérait pas comme une femme fatale mais elle savait qu'elle était attirante malgré tout. Pour avoir côtoyée des mannequins une grande partie de sa vie , madame Cortez savait aujourd'hui que la beauté ne se définissait pas par un beau visage à la naissance non , mais à comment on s'entretenait tout simplement. Oui , elle était d'avis que même la femme la plus hideuse à la naissance pouvait se rendre sublime. Le secret était dans l'esthétique. Shanna avait déjà eu recours à la chirurgie plastique lors de ses débuts dans le mannequinat, elle avait refait son nez et sa poitrine. Elle soignait également son style vestimentaire , sa peau et son corps. Une femme qui se soigne est une belle femme , peu importe les atouts qu'on lui a légué. Et après l'esthétisme vient l'assurance de soi. Pour convaincre les autres qu'on est belle , il faut d'abord se convaincre soi-même , voilà le secret de son métier. Ainsi , Julian avait su choisir une femme qui savait projeter une belle image d'elle-même , ce n'était certes pas comme cette petite blondinette qui avait partagé sa vie un an plus tôt. Oui , miss Rosman avait un mignon petit visage d'enfant mais ce qu'elle projetait était tout simplement horrible et c'était ce qui donnait l'impression aux autres qu'elle n'était pas attirante. Elle ne se maquillait pas assez , portait des vêtements hideux qu'on aurait cru trouvé dans un centre de donation et pour finir , elle se laissait marcher sur les pieds. Avoir eu de la pitié pour cette chose squelettique , Shanna aurait pu la prendre en main et tout arranger ses défauts pour en faire quelque chose de bien mais non. Shanna le faisait avec ses mannequins car celles-ci lui rapportait de l'argent tout simplement. Ce n'était pas offert à tout le monde.

La directrice fut bien heureuse de se dire que le co-directeur marchait dans son attention , elle se sentait hypocrite tout d'un coup de faire comme si elle voulait l'accompagner , par compassion pour lui mais qu'en fait , ses intentions étaient purement hypocrite. La pauvre, si elle savait à qui elle avait à faire. Elle était toute fière à cette idée sans savoir en fait qu'elle en était qu'à son entrée dans le monde de la fourberie. D'ailleurs , elle ignorait même qu'elle se trouvait juste à coté du maitre ultime de l'hypocrisie. Puis , elle comprit à un moment donné son erreur. Pourquoi devait-elle se réjouir d'autant de méchanceté ? Shanna Cortez était-elle aussi sans coeur ? Non jamais. Elle se laissait influencer ! Ah mais oui ! Ça expliquais tout ! Privé de son ennemie jurée, Julian tentait de faire de Shanna une seconde Suzanne ! Oh mon dieu ! Quelle horreur ! Elle ne devait pas sombrer dans le coté obscur. Oui , Shanna avait toujours été avare quant à l'argent mais il résonnait là son unique et ultime défaut. De là en découlait un peu d'égoïsme et d'hypocrisie mais jamais de cruauté extrême. Ce fut alors que la directrice roula des yeux en songeant à tout cela et compris à cet instant qu'il se faisait très tard et qu'elle manquait de sommeil tout simplement.

Elle réprima simplement un petit « Oooohhh » attendrie par ses paroles mais elle s'arrêta tout d'un coup quand il ajouta un fatidique petit « Mais » , un vilain mot qui n'aurait pas dû suivre. Pour une fois , ça l'emmerdait que Julian soit aussi attentionné envers elle. Il n'avait vraiment pas compris. Ce n'était pas le moment de s'inquiéter pour elle , non , c'était l'heure où il devait juste être égoïste , se foutre de ce qu'elle pense et accepter qu'elle vienne. Évidemment qu'elle ne voulait pas retourner à New York , évidemment qu'une journée avec Nick l'emmerderait mais il fallait ce qu'il fallait pour pouvoir se payer des sacs à main de marque ! Hey ! Si elle avait été capable de se prendre le co-directeur , c'était grâce à sa vitesse d'esprit et son jugement afin de le garder pour elle. La directrice devenait totalement maniaque quand il s'agissait de posséder un bien précieux. Julian en était un. On pu rapidement voir sa confusion sur son visage, son sourire avait déjà fichu le camp. Quand il se leva du lit , Shanna tenait sa main qu'elle ramena un peu vers elle comme pour l'empêcher de prendre ses choses et partir sans elle , il serait capable d'être prêt en moins de dix minutes. « Pense vite Shanna, ne soit pas trop rude avec lui, tu pourrais le brusquer et lui retirer l'envie que tu l'accompagne. ». Shanna pencha doucement la tête et reprit un léger sourire.

- Tu va me manquer tu le sais ça ? Tu préfère que je t'appelle à toute les heures ou que je soit simplement avec toi ?

On aurais pu penser cette réplique étrange venant de Shanna mais l'espagnole était convaincue que c'était crédible. Il était vrai qu'elle l'appelait déjà au boulot , même s'ils travaillaient au même endroit, juste pour savoir ce qu'il faisait et surtout AVEC QUI. Shanna jouait les petites amies douces et attentionnées juste pour masquer sa jalousie extrême et sa possessivité redoutable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarJulian C. Mayers

CHAOS
control my mind


Nombre de messages : 3602
EMPLOIE : on top of the rock !
CÔTÉ AMOUR : une certaine secrétaire
CÔTÉ AMIS : Suzanne - Nick - Shanna - Skyrme - Evey
LIL' PIC :


Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Flying far far away [Shana]   Jeu 02 Juin 2011, 01:45

Julian ne tenait absolument pas à changer Shanna en Suzanne. Si c’était ce qu’il voulait, il l’aurait rendue folle depuis très longtemps. Il aurait été plus que capable de faire cela en moins d’un clin d’œil. Il ne tenait pas vraiment à retrouver son ancienne situation et elle serait bien pire avec la jeune Espagnole. C’était plus pour cela qu’il ne tenait pas à la retrouver. Avec Suzanne, il n’avait jamais eu la même implication, c’était des amis et c’était tout. Avec la jeune Espagnole qu’ils le veuillent ou non, il avait malgré tout un lien créer par leur contact physique. Avec son ennemie favorite, c’était venu à la suite ne voyant aucunement la peine de se cacher ou encore, de laisser du répit durant le sommeil. Autrement dit, son plus grand souhait envers sa compagne était qu’elle comble sa solitude et c’est tout. Elle n’avait aucunement besoin de combler son côté compétitif ou autre. Cependant, Julian pensait que cela était plutôt clair entre les deux, mais il devait bien à force se rendre compte que les choses n’étaient pas les même des deux côtés. Par contre, il avait bien autre chose en tête comme de réussir à partir une bonne fois pour toutes.

Oui, il était égoïste, il pensait à lui et à ses besoins de codirecteur. Si elle le connaissait bien, elle aurait su depuis longtemps qu’il ne pensait pas à elle à ce moment. Oui, il disait cela, mais ce n’était pas ce qu’il pensait. De toute façon, remplacer sa directrice des mannequins pour une semaine serait bien trop compliquer à la dernière minute. Julian remarqua le changement d’expression chez sa copine. Il fut un peu désespéré, il se dit qu’il aurait du prendre ses billets d’avion durant un rendez-vous de Shanna. De cette façon, il aurait eu l’opportunité de retourner au condo, de préparer ses choses et de partir tranquillement. Il était fatigué et à ce moment, elle l’emmerdait. Ce n’était jamais bon signe pour l’interlocuteur ce genre de situation, cela faisait à chaque fois ressortir le mauvais chez le beau brun. Il comprit qu’elle ne voulait pas décoller à ce moment. Il soupira légèrement à son commentaire. Il s’approcha ensuite d’elle pour la serrer dans ses bras et il déposa un baiser sur sa tête. Il s’éloigna ensuite d’elle en essayant doucement et tranquillement de dégager sa main.

- À toutes les heures

Dit-il avec un sourire légèrement agacer par la question, mais sans être trop méchant encore ... Il avait un petit côté baveux de la manière dont il avait dit sa phrase. Il avait bien autre chose à faire, non ? Il regardât le plancher un peu et il soupira un peu. Pauvre Julian, il devait avoir un problème au poumon pour soupirer autant ou de gros ennuies xD Il reposa son regard sur Shanna ave beaucoup plus de douceur que précédemment.

- Ne t’en fait pas, je vais t’appeler et t’écrire. De plus, je vais avoir Nick qui va me servir de bulle de « protection ».

Bien entendu avec ses mains, il fit les guillemets au mot « protection ». Il faut se l’avouer Nick éloignait tout le monde, mais ne protégeait absolument personne de rien. Comme bulle de protection, il était de très mauvaise qualité, les désirables ne pouvaient pas rentrer et les indésirables avaient un accès total. C’était comme un antivirus qui préférait faire entrer plein de virus et empêcher d‘ouvrir des applications saines tel que Microsoft Word. Il lui dit cela gentiment d’un ton prévenant. Il voulait l’assurer de absolument tout avec ces deux petites phrases. Comme s’il était possible de douter de quelqu’un d’aussi adorable et doux que Julian ! À ce moment, non pas dans la vie de tous les jours …

Il regarda Max c’était beaucoup de problèmes pour une semaine, il serait très compliqué d’amener son chien sur l’autre continent. Il lui flatta la tête, il n’avait pas pensé à cela. Dans sa tête depuis le tout début de son plan Maxou venait avec lui, mais il venait de réaliser que c’était compliqué pour une simple petite semaine. Il jeta ensuite, un regard à Shanna et vers Max. Il ne pensait pas d’une manière plus que claire qu’elle pourrait s’occuper correctement de lui. Le déchirement de devoir laisser son âme sœur sur le vieux continent se montrait un peu sur son visage. Il devait d’une façon subtile, hypocrite et fourbe faire comprendre à sa jolie compagne que de garder Max serait en fait une preuve d’amour et qu’il pourrait grâce à cela avoir éternellement confiance en la jeune femme. Mais comment ? Il se mordit un peu la lèvre intérieure. Ce genre de situation le perturbait bien trop !

- Tu sais, je veux vraiment que tu viennes comme j’ai dit. C’est qu’il y a Max… La confiance c’est quelque chose d’important pour moi et tu es la seule en qui j’ai autant confiance pour te laisser Max aussi longtemps.

Julian était loin d’être stupide, ça vous le savez. C’est bien pour cela qu’il retrouva un peu son personnage qui faisait tant pitié. Il alla en hésitant pour dire cela comme s’il s’agissait d’une grande confession. Il faut dire qu’il ne se confiait pas beaucoup à elle dans la vie de tous les jours. Il n’était pas non plus plein de gestes tendres et plein de sincérité. Cependant pour la première fois depuis qu’il s’était réveillé, il était réellement sincère. Cela ne paraissait peut-être pas, mais à Londres, il n’avait pas tant de gens auxquels il confierait Max sans s’inquiéter toutes les heures du jour et de la nuit. Avec Shanna, le pire qui arriverait à son toutou d’amour était de prendre du poids xD

I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM I LOVE MAXIM


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citylove-gallery.e-monsite.com/
avatarShanna Cortez

Nombre de messages : 349
EMPLOIE : Directrice du mannequinat

Me, Myself & I
Me and the others:

MessageSujet: Re: Flying far far away [Shana]   Jeu 02 Juin 2011, 03:17

Malgré l'attention qu'il lui avait accordé , Julian avait surement eu bien du mal à se dégager de l'emprise de Shanna qui après un moment , finit par céder et le laisser libre enfin. Au départ , la directrice avait soupçonne cette réponse trop hâtive comme quoi il tenait à ce qu'elle téléphone plutôt qu'elle ne vienne. C'est vrai que si elle se contentait de lui téléphoner , il pourrait simplement choisir de ne pas répondre ce qui enlevait un peu de contrôle à la directrice. Pire encore, s'il la trompait pour une autre femme , celle-ci pourrait simplement jouer la muette pendant que Julian répond au combiné. Ah et puis merde , qu'il aille s'amuser un peu avec les femmes en autant qu'il revienne jouer une partie de tennis avec elle à Londres et qu'il continue de lui payer ses choses, le reste on s'en fou. Ce n'était pas comme s'ils étaient sur une pente glissante non plus. Ils s'entendaient bien , ils ne se disputaient pas vraiment , enfin, Julian non. Je dois vous avouez que Shanna avait tendance à parfois chercher les problèmes en piquant des crises de jalousie à tout bout de champ mais par chance, Julian demeurait passif et la laissait faire , faut croire qu'il avait trouvé le truc car Shanna se calmait ensuite. Il y en avait que ça les calmait de se faire remettre à leur place mais non , Shanna elle , c'était l'ignorance qui finissait par la faire sentir stupide et qui parvenait finalement à la faire taire.

Elle fut plutôt rassurée lorsque Julian parla de Nick. Le représentant de Maxim était un beau bonhomme mais son caractère «pot de colle» avait le tour d'éloigner les gens qui le connaissait trop. Shanna savait pertinemment qu'il éloignait également cette petite secrétaire blonde qui partageait les mêmes traits psychologiques. Faut croire que les paires se repoussent. Elle aurait dû penser à cela plus tôt, Julian devrait trainer Nick plus souvent avec lui , Shanna aurait la conscience tranquille comme quoi elle serait « the only one ». Soit Nick sauterais sur les filles naïves ou bien il repousserait les intelligentes mais dans aucuns cas , une femme arriverait jusqu'à Julian, SON Julian. Elle approuva donc simplement sa requête reprenant un petit sourire enjouée par la proposition. Au moins il avait deviné les inquiétudes de cette chère miss Cortez. Au nombre de fois qu'elle l'agace sur le sujet , il connaissait surement la chanson par coeur.

- Mmmm tu me connais trop. (trop pas)

Shanna afficha un petit sourire d'enfant se mordant la lèvre inférieur un moment , jusqu'à ce qu'il ne se décide à caresser la tête de son chien. Au début , elle était certaine que cette mine triste était dû au fait qu'il ne voulait pas partir et qu'il voulait rester avec elle mais non elle se trompait , cette attention n'était pas pour elle , mais pour son chien ! Oui , elle savait très bien les clauses du contrat avec Julian, ils étaient sur la même longueur d'ondes au départ comme quoi ils n'étaient que deux êtres dépendants abandonnés seuls à Londres. Ils s'étaient mis ensemble que pour ne pas avoir à être seul en ce territoire inconnu pourtant la directrice avait du mal à se dire qu'après tout ce temps , le directeur ne soit demeuré insensible à elle et qu'il ne ressente encore cette même indifférence. Elle était certaine qu'il y avait eu de l'attachement , que de la voir aussi jalousie et possessive lui donnait l'impression qu'au fond , elle tenait à lui. C'était peut-être pour ça qu'il la laissait faire, simplement parce qu'il trouvait cela adorable de voir une femme qui avait peur de le perdre malgré tout. Oui je ne dois pas vous cacher que Shanna s'était attachée à lui , qu'elle s'était habituée à sa situation de couple avec Julian , comme si elle serait capable d'agir comme ça pour encore longtemps. Ça n'avait rien de passionnel ni d'amoureux , ils s'embrassaient et couchait ensemble mais cela n'était que pour combler leur solitude et pour afficher une belle image d'eux-même au reste du monde.

Shanna regarda le chien un long moment. Elle avait du mal à se dire que cet animal , qui n'avait besoin de rien faire , puisse jouir d'une assurance de luxe pour le reste de ses jours. C'est vrai , ce n'était pas comme s'il faisait des pieds et des mains pour s'assurer que cette tête de mule de Julian n'aille pas mettre son nez ailleurs. Non au contraire tout ce qu'il avait à faire c'était de profiter du confort que lui offrait son maitre et cela suffisait pour que Julian ne trouve cela adorable .... Peut-être était-ce la clé ? Se taire , se soumettre et profiter de son argent. Ah ah ! Non .... Ce serais vraiment con que de se mettre à imiter un chien pour monter dans l'estime de son amoureux. La directrice des mannequins avait bien plus de dignité quand même. Jusqu'à présent , Julian avait l'air de se plaire dans sa situation de couple , il ne fallait donc pas que Shanna change ses habitudes et tout irait pour le mieux. Il y eut soudainement cette mine fatale qui revint à la charge attendrissant une fois de plus le coeur de Shanna. Elle se sentit alors émue de voir que Julian lui confiait son bien le plus précieux l'espace de deux ou trois jours. Elle posa une main contre son coeur en penchant la tête sur le coté.

- Ooohh me amor tu est un chou. Je vais m'occuper de Max c'est promis , tu pourras m'appeler toi aussi pour prendre des nouvelles de lui.

Elle se redressa une dernière fois , prenant le visage de son querido entre ses mains afin de pouvoir déposer un baiser contre ses lèvres une dernière fois. Il avait gagné la bataille , il l'avait convaincue, qu'elle manipulateur professionnel cet homme. L'Espagnole lui offrit un léger sourire.

- Allez, je te laisse te préparer, je vais retourner dormir si ça ne te gêne pas , je suis fatiguée

Dit-elle avant de se reculer pour pouvoir aller se cacher sous les couvertures , elle attira les couvertures vers elle et avant que Julian ne puisse franchir le cadre de porte, elle l'appela par son prénom, quand il la regarda, elle lui envoya un baisé soufflé pour le saluer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Flying far far away [Shana]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Flying far far away [Shana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Recherche GW Flying Bases
» [Anime] Shakugan no Shana
» The flying orks > un codex pour une liste d'ork volants
» Oh! I'm flying like a G6 [Alecto & Lysandre]
» I came to the hell by flying to the heaven ~ [Libre]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maxim, le RPG :: En dehors du travail ou presque... :: Londres :: Appartements et Maisons-